Critique : "La clef est dans les livres"
Kibelir
Admin
avatar
Masculin
Messages : 193
Réputation Critique : 26
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Critique : "La clef est dans les livres"   Dim 17 Juin 2012 - 14:57

Voilà, toute critique est la bienvenue...

Il s'agit d'une petite nouvelle que j'ai écrite récemment... J'attends vos retours...

_________________
Ma fiche le lecture ici.
Ignus Prospector
Admin
avatar
Masculin
Messages : 190
Réputation Critique : 11
Date d'inscription : 18/05/2012
Localisation : Lausanne
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Critique : "La clef est dans les livres"   Dim 17 Juin 2012 - 16:45

Hé bien, je vais avoir l'honneur d'inaugurer le sujet !
(Oui, l'analyse attendra, de toute manière je peux d'ores et déjà me mettre l'année sur l'oreille)

Commençons :
Premier paragraphe. Une bonne introduction, bien gérée. Tu ne soulève pas de questions sans réponses, ou autre chose dans le genre. Tu as choisi de développer un côté ambigu en alignant des contraires, soit. Seule critique, le grand nombre de "mais" (bon d'accord, seulement trois) rapproche en construction des phrases qui n'ont rien avoir entre elles. Or, comme tu à joué sur un même genre de similitude pour montrer le côté particulier de la maison, il y'a un petit côté bancal un peu dérangeant. En changeant une ou deux constructions, tu pourrait t'en tirer plus facilement.

Citation :
Mon père, un banquier respectable, a été contraint de déménager pour des raisons professionnelles que je ne comprends pas très bien. C'est à la fois grâce à lui, et à cause de lui, que je vis maintenant dans cette maison.
On le sait déjà que c'est à cause du père. En plus, tu insiste de nouveau grâce/à cause. Je trouve ces deux phrases un peu lourdes et très peu utiles.

Citation :
Je choisis en effet la pièce qui avait été le moins rénovée. Une petite pièce exiguë, dans laquelle je ne me sentais pas du tout à l'étroit.
Répétition de "pièce"
Citation :
Elle semblait vieille et crasseuse par rapport à la modernité surfaite des autres pièces de la maison.
Elle "semblait" seulement ? Paraissait serait plus approprié à mon goût si cela ne concerne que la comparaison. Ou "était", qui passerait bien aussi.

Citation :
J'ai l'impression qu'ils sont, tout comme les autres enfants de mon âge, enfermés dans un présent électronique et virtuel qui m'exaspère au plus haut point.
Problème de temps. Qui plus es, une répétition.

Comprenons nous, ces répétitions d'informations ne sont pas trop dérangeantes en soi, mais comme tu base ton extrait essentiellement sur les descriptions et les ressentis, le lecteur les retiens mieux. De même, je trouve (mais là, ça doit tenir du simple avis personnel) que tu alterne trop vite et sans y mettre d'ordre les réflexion du personnage et les description. Même si l'on voit parfaitement la maison et que l'on comprends ce qu'il ressent, il se dégage une impression de fouillis un peu désagréable à mon goût.

Dans tout le paragraphe par ailleurs, tu alterne passé simple/imparfait avec présent sans logique. Comme le reste du texte est au passé, enlève les présents. Même si le personnage est toujours censé vivre dans la maison.

Citation :
l'âme de cette maison survivait dans cette pièce, j'en suis maintenant certain.
Encore une fois problème de temps. Cela me fait vraiment tiquer, j'ai horreur de ça (il m'arrive d'en faire aussi hein, mais en général ça disparait à la relecture). De même, encore une fois, tu répète ce que l'on sait déjà. On a l'impression que le personnage tourne en rond, et cela décrédibilise la progression logique de sa pensée ou le déroulement des actions.

Citation :
Ce jour-là, c'était un mercredi, alors que je rangeais ma chambre, une petit pièce exiguë aussi agréable soit-elle n'offre guère de place de rangement et le sol se mue rapidement en parcours d'obstacles,
Syntaxe à revoir, lis la phrase à voix haute, si tu ne vois pas, dis le moi, je te proposerai une correction afin que tu comprenne ce que je veux dire.

Citation :
Il était couvert d'inscriptions dans une langue que je ne pouvais lire. Elles ressemblaient à une incantation ou à un poème.
Petit problème logique : si je vois écris en mandarin "Piétons, empruntez le trottoir en face" ou "Plus le sage donne aux autres, plus il possède.", tant que cela est écris dans le même style, j'aurai bien du mal à différencier le proverbe de l'indication.

Bon dans l'ensemble, c'est très correct. Tu maîtrise ton vocabulaire, sans aucun doutes, malgré une ou deux répétitions. Malgré les changements de temps intempestifs, il ressort de ta nouvelle un ton calme et posé, ainsi qu'intriguant.
Il y'a quelques problèmes de syntaxe tout au long du texte, des phrases trop longues ou un peu bancal, mais en relisant à haute voix tu t'en rendra facilement compte.

Voilà, en espérant que ma critique t'aura aidé quelque peu, et désolé qu'elle ne soit pas plus construite. Je me débrouille plus en scénarii ou univers (mais pas en multivers ^^) qu'en nouvelle, du coup, tout est vachement basé sur des ressentis et perceptions...
Kibelir
Admin
avatar
Masculin
Messages : 193
Réputation Critique : 26
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Critique : "La clef est dans les livres"   Dim 17 Juin 2012 - 21:18

Merci beaucoup de ta critique.

Avant d'y répondre, je tenais à préciser deux trois choses quant à l'écriture de cette nouvelle. C'est un texte que j'ai écrit pour tester le genre, c'est en fait assez loin de ce que je fais en général. Je l'ai écrit en environ 4 heures un dimanche soir avant d'aller dormir et je dois bien avouer que je n'ai passé que peu de temps à le relire. Et j'ai bien l'impression que ça se ressent à la lecture.

Concernant la concordance des temps, tu as sans doute raison. Lorsque j'ai relu mon texte avant de le poster, certains passages m'ont paru un peu étranges... ça venait probablement de là. Si je prends le temps de le retravailler je corrigerai pas mal de petites choses... Les deux phrases que tu trouves lourdes et qui réintroduisent le père permettent la transition avec la suite, mais tu as raison sur le fait qu'elles sont un peu lourdes et pourraient être réécrite pour faire une transition plus rapide avec la suite. Pour la répétition de "pièce", tu as tout à fait raison, ça fait d'autant plus lourd que le texte est déjà chargé...

Je dois avouer qu'il m'arrive, de temps en temps, de me laisser emporter dans des phrases particulièrement alambiquée comme celle que je suis actuellement en train d'écrire. L'exemple que tu as mis en évidence est une de ces phrases. Elles proviennent en général du fait que j'étais fatigué lors de l'écriture et que je me suis contenter de retranscrire mes idées comme elles venaient... Une telle phrase mérite d'être segmentée un peu... En fait, tu n'as copié que le début de la phrase, le verbe principal vient juste après la dernière virgule de ta citation... Oui, je sais, parfois j'exagère dans la complexité de mes constructions... Laughing Je pense que si je veux garder la phrase comme je l'ai écrite, je devrais utilisé des parenthèses, ça donnerait quelque chose comme ça:

Ce jour-là, c'était un mercredi, alors que je rangeais ma chambre (une petit pièce exiguë aussi agréable soit-elle n'offre guère de place de rangement et le sol se mue rapidement en parcours d'obstacles) je me pris les pieds dans le tapis, ou dans autre chose je ne sais plus, et tombai de tout mon long sur le sol.

Je ne comprends pas le problème logique que tu mets en évidence. Je dis simplement que les inscriptions qui recouvrent le parchemin ressemble à une incantation ou à un poème ou à quelque chose d'assez court et probablement versifié... C'est justement parce qu'il ne fait pas la différence qu'il dit que c'est l'un ou l'autre...

En ce qui concerne l'impression générale, je suis content de voir que l'aspect un peu mystérieux et bizarre ressort bien à la lecture, c'était l'impression recherchée. Je suis conscient que le style laisse parfois à désirer et j'essayerai d'y être plus attentif à l'avenir.

Ta critique m'a aidé à pointer certains aspects de mon écriture, comme la concordance des temps, auxquels il est bon que je fasse plus attention.

_________________
Ma fiche le lecture ici.
Papy
Scribouilleur/euse
avatar
Masculin
Messages : 48
Réputation Critique : 17
Date d'inscription : 29/05/2012
Age : 73
Localisation : fbi
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Critique : "La clef est dans les livres"   Mar 19 Juin 2012 - 14:44

Bonjour,

A mon tour de donner mon impression.
je rejoins Ignus pour la plupart des erreurs. J'ajouterais cependant que le début est très très répétitif. La chambre est petite, exigue et pas pratique et la maison à une âme dont seule une petite partie a été conservée. Voilà ce que j'ai retenu, à la fin.
Ajouté à ça les problèmes de temps, je n'ai pas pu entrer dans l'histoire. Je n'y ai, du coup trouver, aucun mystère.

Je plussoie Ignus sur le problème de logique par rapport à l'incantation.

Voilà, en conclusion, je n'ai pas accroché au texte.
Kibelir
Admin
avatar
Masculin
Messages : 193
Réputation Critique : 26
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Critique : "La clef est dans les livres"   Mer 20 Juin 2012 - 9:49

Bonjour Papy,

Merci pour cette critique, dure, mais honnête.

Je suis conscient que le début est répétitif, sans doute trop. Dans la mesure où tu donnes principalement tes impressions personnelles, je ne sais trop comment répondre à cette critique sinon en prenant note...

Par rapport au problème de logique, je sais bien qu'une incantation, un poème ou tout autre texte relativement court n'est qui difficilement différentiable dans une langue qui nous est inconnue, et c'est précisément ce que j'ai voulu dire. Il semble que ma formulation soit maladroite puisque cela n'a pas été compris correctement...

Je sais que la qualité de ce texte n'est pas très bonne. C'était un essai dans le genre et assez loin de ce que j'écris habituellement, et visiblement la tentative n'est pas vraiment réussie...

_________________
Ma fiche le lecture ici.
bouffeuse-de-livres
Scribouilleur/euse
avatar
Féminin
Messages : 16
Réputation Critique : 1
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 21
Localisation : Au bord de la mer, pas loin du paradis sur Terre
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Critique : "La clef est dans les livres"   Sam 6 Avr 2013 - 18:31

Bonjour,
Je viens donner mon impression sur ton texte.
Alors contrairement à Papy, je suis rentrée assez facilement dans l'histoire, bien que j'ai trouvé le début assez répétitif.
Mais il est vrai que le vocabulaire est maitrisé, et que l'on sent bien le côté mystérieux de la nouvelle.
Contrairement à Ignus, les longues phrases ne m'ont pas dérangée (peut-être parce que je suis habituée à ce genre de lecture).
Je me suis demandée si l'alternance imparfait/présent était faite exprès ou non. Je pense qu'une fois l'habitude prise, ce style peut passer. En tout cas, cela ne m'a fait tiquer qu'une ou deux fois. Une fois rentrée dans l'histoire, j'ai pensé que c'était le narrateur du présent (qui raconte sont histoire) qui prend ça avec recule (ce qui expliquerait l'alternance imparfait/présent)

A quand la suite Razz
Kibelir
Admin
avatar
Masculin
Messages : 193
Réputation Critique : 26
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Critique : "La clef est dans les livres"   Lun 30 Sep 2013 - 20:03

Bonjour bouffeuse-de-livres et merci pour ta critique.
Je voulais répondre plus tôt, mais je n'en ai pas pris le temps...
L'alternance entre l'imparfait et le présent est une erreur du à l'écriture assez rapide de ce texte, j'aurais dû mieux me relire pour éviter ce genre de maladresse.

Et malheureusement, je n'ai pas prévu d'écrire une suite... donc à quand la suite ? probablement jamais... :-)

_________________
Ma fiche le lecture ici.
Yandere-Chan
Scribouilleur/euse
avatar
Féminin
Messages : 40
Réputation Critique : 3
Date d'inscription : 03/06/2015
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Critique : "La clef est dans les livres"   Mar 16 Juin 2015 - 16:10

Bonjour, 
J'ai bien aimé l'image des maisons qui ont une âme, mais j'ai également trouvé cette idée et celle de la chambre qui se distingue des autres par sa vétusté, quelque peu répétitive. Le personnage et sa vision des choses et des autres m'a plu pour plusieurs raisons, un peu d'identification sans doute ^^ je déplore cependant un dénouement un peu trop rapide, et un personnage traité finalement qu'en surface. Un peu plus d'étoffement aurait été bien bienvenue, cela dit je dois avouer que j'ai une façon de penser plus propice au roman. J'ai par ailleurs repéré quelques fautes avec les personnes notamment. Pourquoi une bibliothèque factice? J'avoue que ce détail m'intrigue beaucoup, pour un endroit propre à encourager à se livrer aux plaisirs de la lecture. La conclusion était simple mais plaisante. J'ai aimé car de toute façon j'ai un faible pour ce qui fait l'apologie des livres, de l'écriture ect de près ou de loin. Plus sérieusement j'ai plutôt bien aimé oui.
Kibelir
Admin
avatar
Masculin
Messages : 193
Réputation Critique : 26
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Critique : "La clef est dans les livres"   Mar 16 Juin 2015 - 16:43

Merci pour ta critique Yandere-Chan.

Je dois avouer que je n'ai pas relu ce texte depuis bien longtemps, il va falloir que je m'y replonge un peu pour pouvoir répondre plus en détails à ta critique...

Merci d'avoir pris le temps de me lire...

_________________
Ma fiche le lecture ici.
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Critique : "La clef est dans les livres"   

 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les cabanes et les refuges dans les livres d'enfants
» [Gardner, Lisa] Détective D.D. Warren - Tome 3: Les morsures du passé
» Sharon Maas: "Noces indiennes
» DU BALAI dans les livres d'enfants
» Alcool et tabac dans les livres jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-