Les trois Mercenaires [Fantasy]
Inkeyes
Scribouilleur/euse
avatar
Féminin
Messages : 39
Réputation Critique : 0
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 20
Localisation : Dans un monde où tout serais génial! Bienvenue à Bisounoursland!!
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Les trois Mercenaires [Fantasy]   Ven 6 Juil 2012 - 12:50

Voila un texte que j'ai commencé récemment. Merci de commenter!!^^ Et désolée pour les espaces de trois kilomètres!!



Les trois mercenaires entrèrent dans la salle du trône. La reine Jessica leur fit signe d’avancer.

Ils se rapprochèrent, posant un genou au sol en signe de respect et de soumission. Ils soulevèrent chacun leurs capuchons qui leurs tombait sur le visage.

La première chose que la fille de la reine remarqua fut que, ceux qu’elle avait pris pour des hommes, étaient des femmes.

La première avait le teint mat et des yeux bruns foncés, presque noirs. Ses longs cheveux frisés encadraient son visage fin.

La seconde possédaient de grands yeux océans où se reflétait l’intelligence pure. Elle avait attaché ses cheveux d’or avec un anneau doré.

Et, la troisième avait laissé ses cheveux bruns descendre sur ses épaules et avaient soulignée ses yeux noisettes de khôl.

_ Nolwenn, fit Jessica en s’adressant à sa fille. Je te présente nos trois meilleures mercenaires. Fanny, Morgane et Alix.

La petite fut impressionnée par ces femmes qui faisaient un métier d’hommes. Elle les comparait volontiers à des amazones, ces guerrières qu’elle admirait depuis sa tendre enfance.

_ Quel est votre rapport ?

Fanny se leva en gardant la tête baissée.

_ Nous savons comment se nomme le chef de l’armée ennemi. Et où il se trouve.

_ Je vous écoute.

Alix se leva à son tour.

_ Elle s’appelle Léa Devil et se localise en Terre Sombre. Personne ne sait à quoi elle ressemble vraiment. Même ses guerriers ne connaissent pas son vrai visage.

_ Son vrai visage ?

_ Oui, elle a la faculté de changer ses traits, intervint Morgane. Ce qui fait d’elle un ennemi dangereux. Nous devons rester sur nos gardes.

Jessica secoua la tête et interrogea son conseiller du regard. Alix ne put s’empêcher de la dévisager. Sa fabuleuse beauté n’était donc pas une légende.

Les longs cheveux bruns de la reine descendait jusqu’à ses pieds chaussés d’escarpins d’or. Ses prunelles entre la noisette et l’émeraude dégageaient une sorte de douce autorité et ses cils démesurés touchaient ses paupières. Son corps gracile était drapé dans une robe blanche aux licornes rouges. Une couronne d’or enserrait sa tête fine.

Sa fille, la princesse Nolwenn, était le portrait craché de sa mère. Mais cette dernière avait hérité du caractère curieux et impressionnable de son père.

Hélas, il avait quitté la famille royale lors des dix ans de Nolwenn, les laissant gouverner le royaume. Nolwenn avait été dévastée en apprenant la mort de son père et s’était cloitré pendant de longs mois dans le silence. Puis, quand elle a appris qu’elle allait rencontrer les trois mercenaires du royaume, elle avait réussi à sortir de son mutisme.

_ Pour votre prochaine mission qui consiste à détruire le règne de Devil, je veux que vous emmeniez Nolwenn avec vous.

Les trios mercenaires regardèrent la reine avec effarement. Comment réussir leur mission si elles avaient une petite fille entre les pattes ?

Seule Morgane qui avait des dons de voyance, se douta que cette fillette était importante et qu’elle serait amenée à jouer un rôle décisif dans cette nouvelle bataille.

Elle lança un regard chargé de sens à Alix et Fanny qui comprirent immédiatement. Avec le temps, elles avaient appris à compter sur le don de Morgane.

_ Elle vous sera d’une grande aide. N’en doutez pas.

_ Votre Majesté, nous ne douterons jamais de vous. Nous acceptons avec honneur de conduire la Princesse Nolwenn pendant notre mission.

_ Parfait. Vous partirez ce soir. C’est tout. Vous pouvez disposer.

Les trois femmes se redressèrent et quittèrent la pièce avec respect.

_ Je reviens, fit Alix, se dirigeant vers les cuisines. J’ai quelque chose à faire.

Morgane et Fanny la laissèrent partir, sachant qu’elle avait besoin de s’isoler parfois. Comme elles toutes.

Les deux guerrières s’installèrent dans le jardin, profitant de la lumière dorée du soleil. Morgane essaya de se concentrer sur l’avenir incertain du royaume et laissa voguer son esprit entre les événements.

Fanny, elle, s’allongea sur l’herbe fraîche et contempla les nuages filant vers l’horizon. Elle avait rabattu son capuchon, cachant son visage des rayons aveuglants. Elle repensait à son voyage en Terre Sombre. Elle et ses coéquipières n’étaient allées qu’à la frontière mais elles avaient quand même senti la force démonique qui habitait ce territoire.

L’antre de Léa Devil… La Grotte Démoniaque.

Fanny caressa la garde de son poignard en souriant. Rien ne l’empêcherait de réaliser cette mission. Elle n’avait jamais manqué à son devoir et ce n’était pas maintenant que cela allait arriver.

Une ombre passa devant ses yeux et lui cacha le soleil.

_ Excusez moi, Mesdemoiselles Fanny et Morgane, mais la reine désirait vous parlez.

_ Encore ? Intervint Alix qui venait d’arriver. Que nous veut-elle ?

Le valais se gratta la nuque, gêné.

_ Je n’ai pas le droit de vous en parlez. Elle veut vous l’annoncer en personne.

_ Bien. Nous arrivons.

Morgane partit derrière le valais, suivie d’Alix et de Fanny. Elle était inquiète. Ce qu’elle avait entrevu de l’avenir n’annonçait rien de bon. Le royaume courrait à sa perte. Elle ne voulait pas en parler à ses amies car elles seraient certainement inquiètes et cela les empêcherait de mener à bien leur mission.

La reine Jessica n’avait pas bougé de son trône, mais un homme au visage caché se tenait à côté d’elle.

_ Je suis désolée de vous faire revenir, commença t’elle, mais j’ai décidé de vous rajouter un compagnon de route.

_ Insinuez vous que nous ne sommes pas à la hauteur ? S’emporta Alix.

_ Non bien sur. Mais cet homme à déjà voyager en Terre Sombre et c’est un magicien très doué, il vous sera utile en tant que guide.

L’homme baissa son capuchon.

_ Je vous présente Erwen.

Le cœur de Morgane fit un bond dans sa poitrine. Si elle était sensible aux événements, elle l’était aussi face à la beauté et c’était là son point faible.

Erwen avait des cheveux blancs comme la neige et de magnifiques yeux noirs profonds. Un anneau doré pendait à chaque oreille, lui donnant un côté un rebelle. Une cape sombre l’enveloppait entièrement.

Il croisa le regard de Morgane et lui sourit. Un sourire étincelant. Angélique.

Morgane se sentit fondre mais elle réussit à garder un visage presque impassible.

_ Vous devriez vous préparez, Nolwenn est déjà prête. Je vous souhaite bonne chance pour cette mission. Vous pouvez disposez.

Les trois coéquipières sortirent en compagnie d’Erwen qui avait remis sont capuchon. Ils se dirigèrent vers leur chambres respectives se reposer les quelques heures qui restaient.

_ Ou est la princesse ? La reine n’a-t-elle pas dit qu’elle était prête ?

Alix ronchonnait. Elle avait été tirée de sa sieste et était de mauvaise humeur.

_ Laisse lui du temps. Ce n’est qu’une gamine, fit Morgane, décidée à apprendre le respect a sa camarade.

« Et puis, pensa t-elle, je suis sure que cette fille est la clé de notre quête ».

Erwen était déjà sur son cheval sombre, écoutant d’une oreille distraite les indications de Fanny qui ne lui faisait pas confiance, malgré les recommandations de la reine.

Dans la lumière des lampes torches, une ombre apparue.

Nolwenn était vêtue d’une grande cape rouge flamboyant aux coutures d’or. Elle avait mis des bottes étincelantes et une ceinture dorée incrustée de rubis scintillants. Le tout était très…voyant.

_ Non, mais ce n’est pas vrai !s’emporta Alix. On t’avait dit de mettre une tenue discrète ! Discrète, tu comprends ! Là, on va te repérer à des kilomètres à la ronde !

Fanny lui lança un regard noir.

_ Ne t’en fais pas, Nolwenn. Même si c’est un peu voyant, on s’en contentera.

La petite la regarda avec des yeux brillants de larmes.

_ Je … je suis désolée !

Un ricanement rauque s’éleva dans le calme de la nuit. Toutes se retournèrent vers Erwen qui riait à gorge déployée.

_ Qui y a-t-il de si drôle ?

Fanny n’aimait guère ce nouveau venu dans leur groupe.

_ Rien… mais vous êtes si… féminine !

_ Qu’est ce que tu veux dire par là ?

_ Je n’imaginais pas les trois célèbres mercenaires comme ça !

Alix sentit la colère monter en elle. Pour qui se prenait-il, cet abruti ?

_ Et alors ? Tu nous prenais pour des hommes ? Ce n’est pas parce que nous ne sommes pas des hommes que nous ne savons pas nous battre !

Nolwenn, qui avait séché ses larmes, avait la tête tournée vers la forêt. Ça y était, elle quittait enfin le château. Elle allait voir le monde et non plus se contenter de le rêver.

Un bruit attira l’attention de Fanny qui avait l’oreille plus fine que ses camarades. Un battement de cœur affolé.

Elle fit signe de se taire au reste du groupe, et s’avança à pas de loups près du buisson d’où provenait le son.

Elle écarta les feuilles et saisit l’intrus par le col. Elle le traîna hors des branches et lui emprisonna les mains.

C’était un petit garçon de l’âge de Nolwenn. Il avait les cheveux roux et des yeux verts apeurés, mais il y brillait une lueur de malice. Il fit une grimace à Fanny qui tentait de le maîtriser.

_ Laisse le tranquille.

La voix de Morgane, d’ordinaire si douce et si calme, retentit violemment sur les arbres sombres. Fanny l’écouta de suite et relâcha le petit garnement qui courut dans les bras ouverts de Morgane. Elle le considéra un instant, plongeant son regard topaze dans celui émeraude du garçonnet.

_ Il vient avec nous, déclara t-elle lentement.

Tout le monde approuva…sauf Erwen.

_ Pourquoi ? Qu’a-t-il de si spécial ?

La voyante lui lança un regard noir.

_ J’ai dit qu’il viendrait. Il viendra, c’est tout.

Alix approuva d’un signe de tête solennel. Surpris, le magicien regarda chacune une par une et posa enfin ses yeux sur l’enfant.

_ Comment s’appelle t-il ?

Le garçon lui tira la langue avant de détourner la tête et enfonça ses cheveux dans le cou de Morgane.

_ Il s’appelle Usher.

Nolwenn leva les yeux vers les étoiles, pensive. Ce nom ne lui était pas inconnu, mais… elle ne se rappelait plus.

Usher regarda Nolwenn et de grosses larmes roulèrent sur son visage enfantin et rondelet. Morgane tenta de l’apaiser mais rien ni fit. Le petit ne cessait de pleurer.

Erwen incanta et l’enfant s’endormit immédiatement dans les bras réconfortants de la voyante.

Alix le regarda avec une expression dédaigneuse.

« Ah…Ces petits ! Je les déteste ! Ça ne fait que baver et pleurer ! »

_ Nous devrions partir. Je ne pense pas que la reine approuverait que nous soyons encore là.

Erwen monta sur son cheval nuit et s’avança dans la forêt inquiétante. Il disparut comme un souffle de vent sur la cime des sapins.

Fanny le suivit, décidée à lui parler de son comportement qu’elle trouvait inapproprié.

_ Erwen ! Attends-moi, il faut que je te parle !

Il se retourna lentement, les yeux semblables à deux puis sombres. Ses cheveux neige était à présent d’une couleur grisâtre et son teint était légèrement plus foncé.

Il regarda Fanny comme un prédateur fixe sa proie, et découvrit ses dents blanches et brillantes.

La mercenaire recula d’un pas, sentant le danger. Elle sortit son poignard de son fourreau et tourna la tête pour appeler ses coéquipières à l’aide. Mais Erwen incanta une formule et elle s’évanouit sur le sol humide jonché de feuilles. Il s’avança dans la nuit, sans but précis.

_________________
"La véritable passion se lit tout au fond des yeux où brûle le feu de la vie..."
Eltrix
Scribouilleur/euse
Messages : 2
Réputation Critique : 0
Date d'inscription : 28/09/2013
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les trois Mercenaires [Fantasy]   Sam 28 Sep 2013 - 15:55

Tout d'abord j'ai envie de dire: C'est trop génial.
L'histoire est entrainante et on est plongé au cœur récit dès la première seconde. J'ai hâte de lire la suite!
Nutella
Staff
avatar
Féminin
Messages : 160
Réputation Critique : 9
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les trois Mercenaires [Fantasy]   Mer 2 Oct 2013 - 17:21

Eltrik, une petite précision : tu dois poster tes critiques dans la partie critique  --->  http://aucoindevosmots.cultureforum.net/f8-critiques
Voilà Smile
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les trois Mercenaires [Fantasy]   

 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Offre Carrefour Noël 2009] Passeport annuel Fantasy à 99€
» Final Fantasy 10
» Gunblade - Final Fantasy VIII (par dux2081)
» [Figurine] Les trois blobs de la sagesse
» Réservation de séjour avec un passeport Fantasy?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-