Critique | Les mémoires d'Acelin
ADJ_G7
Scribouilleur/euse
Messages : 7
Réputation Critique : 1
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Critique | Les mémoires d'Acelin   Jeu 15 Nov 2012 - 20:03

Voici le sujet ou vous pouvez poster les critiques du récit Les mémoires d'Acelin.

A vos claviers ! Smile
Shasha
Admin
avatar
Féminin
Messages : 598
Réputation Critique : 31
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 28
Localisation : Barranquilla, Colombie
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Critique | Les mémoires d'Acelin   Lun 19 Nov 2012 - 18:08

C'est à moi que revient l'honneur de la première critique (:

Pour le moment j'aime bien, c'est sympa à lire, mais il faudrait que j'en sache plus pour te faire une vraie critique sur le fond. J'attendrai donc de lire la suite !

Pour ce qui est du style, il est vrai qu'il y a pas mal de fautes, mais ce sont de petites fautes facilement corrigeables, alors ce n'est pas si dérangeant. Au vu de ce que tu avais écrit dans ta présentation, je m'attendais à bien pire Wink
Il y a quelques fautes récurrentes, comme la confusion entre -ai/-ais (passé simple/imparfait), l'oubli de traits d'union ou les erreurs de ponctuation.

Mis à part ça, je dirais que je trouve le tout un peu haché. Beaucoup de phrases courtes qui ne s'enchaînent parfois pas très bien. Tu ne serais pas anglophone par hasard ? C'est assez caractéristique de l'anglais comme style, et qui plus est j'ai relevé deux anglicisme dans ton texte Very Happy

Mais dans l'ensemble, ça reste plutôt agréable à lire. Les deux parties qui m'ont le plus dérangées, ce sont les bouts en italique au début du prologue et du premier chapitre. Le texte fait du surplace et se répète, c'est un peu pénible à lire, et ça n'apporte pas grand chose (tu pourrais tout à fait placer ces éléments de manière indirecte dans le récit).

Voilà pour les remarques générales. J'ai fait une liste des erreurs que j'ai relevées (même si elle est loin d'être exhaustive) :(Le rouge, c'est ce qui transgresse des règles établies. Le orange, c'est ce qui est discutable Wink)

"Si un jour on m'avait dit que je vivrais une telle expérience dans ma vie, je ne l'aurais jamais cru.
Il est vrai que l'on s'attend tous à vivre une vie normale,..."
->
C'est un peu pléonastique tout ça, tu ne crois pas ? A ta place, je mettrais plutôt "Si un jour on m'avait dit que je vivrais une telle expérience, je ne l'aurais jamais cru. Il est vrai que l'on s'attend tous à avoir une vie normale,..."

"Cependant on arrive à se situer dans l'avenir à travers des projets."
-> Virgule après "cependant".

"Des projets j'en ai fait des dizaines, voir même des centaines."
->
virgule après "projets" / voire

"Certains n'ont pas été déjoués, d'autres si."
->
En général, on utilise plutôt "déjouer" pour parler de quelque chose de négatif (une machination, etc.).

"Ceci je l'ai compris très tôt dans ma vie."
->
Virgule après "ceci".

"Nous étions deux à l'avoir compris et cela c'est passé au même moment."
-> s'est

"La déclaration d'indépendance, fut proclamée par le maire de la ville..."
-> Il ne faut jamais séparer le sujet et le verbe par une virgule.

"L'euphorie qui s'en suivi fut mémorable."
-> suivit

"Nous gambadions dans Adjarion avec toute l’innocence de nos jeunes années.
Ceci dura 6 années. A l'âge de 16 ans, je m’enrôlais dans la garde de la ville.
"
-> répétitions / m'enrôlai

"...elle me regardait une dernière fois avec un regard empli de malice..."
-> répétitions

"Cette fille était toute ma vie."
-> Je trouve que "cette fille" fait un peu trop familier dans le contexte. Je le remplacerais simplement par "elle".

"Adjarion était une place forte lointaine par rapport à la capitale du pays."
-> Ne serait-ce pas plus simple de mettre "située loin de" ? Ta tournure est un peu étrange.

"En effet, de part les difficultés à se nourrir et les nombreuses attaques indigènes, les habitants de cette ville devaient se débrouiller pour survivre."
->
de par/ Qui plus est, je n'utiliserais pas cette expression dans ce contexte, et mettrais plutôt "à cause" ou quelque chose de similaire.

"C'est pourquoi, il n'était pas rare de voir des femmes qui avaient le statut de garde de la ville."
->
Virgule à supprimer.

"De plus, les quelques soldats d'élite que comportaient Adjarion, étaient composé par une majorité de femmes."
->
Pas de virgule entre le sujet et le verbe / Un soldat d'élite peut-il être composé d'une femme ? (Si tu lis bien ta phrase, c'est ça que tu as écrit Wink)

"Femmes et hommes vivait sur le même pied d'égalité."
->
pléonasme. On dit "sur un pied d'égalité".


"Et c'est ceci qui je pense, insuffla un vent de liberté à tous ces citoyens."
-> Virgule après "qui" / ses

"- Comment était ta journée ?"
-> Sauf erreur, c'est un anglicisme (How was your day ?). En français, on dit plutôt "Comment s'est passée ta journée ?".

"Je t'avais bien dit ce matin de prendre une chausse en plus !, rétorqua Gaélynn."
-> Comme tu as déjà un point d'exclamation, il ne faut pas mettre de virgule.

"- J'aurais du t'écouter."
->

"...ce n'est un secret pour plus personne ici dans la ville."
-> Mal placé. Il faut mettre "c'est n'est plus un secret pour personne..."

"J'ai demandé à ma cliente si elle savait la raison d'un tel refus,..."
-> Encore un anglicisme Wink C'est "si elle connaissait la raison".

"- Je vois..., lui dis-je en prenant un air pensif."
-> Idem qu'avant, il ne faut pas mettre de virgule puisqu'il y a déjà une marque de ponctuation.

"- Je te connais que trop bien..."
-> C'est soit "Je te connais trop bien", soit "Je ne te connais que trop bien".

"- Et tu ne me la pose pas ? lui demandais-je avec un grand sourire."
-> poses / demandai

"Tu m'as bien dit l'autre jour que tu pouvais, si je le désirai, me faire des habits..."
-> désirais

"- Oui bien sur que je peux !"
-> virgule après "oui" / sûr

"Mais dis moi n'est ce pas considéré comme de la paresse de rester près de l'âtre bien au chaud ?"
-> dis-moi / n'est-ce pas / virgule avant "bien au chaud"

"- Et j'ai passé la soirée dans le blizzard, continuais-je."
-> continuai

"Tom le Bâtisseur"
-> Ce n'est pas toi qui est fan de Ken Folett ? Wink

"Il disposait d'une forte carrure et d'une grande taille."
-> Définition de "disposer" : "Avoir à sa disposition quelque chose, des personnes, pouvoir s'en servir, en user, les utiliser". Je ne suis pas sûre que ce mot ait sa place ici.

"- Tout ce passe bien..."
-> se

"...je devais regarder Tom avec une expression du visage peu convenable."
-> pléonasme. Tu peux simplement supprimer "du visage".

"...j'allais passer la nuit avec la seule fille que j'aime."
-> j'aimais (concordance des temps)


Voilà pour mes critiques ! Si tu as des questions, n'hésites pas, j'y répondrai volontiers Wink

_________________
Présence en pointillé encore quelques temps




Ma fiche de lecture ici.
Kalak
Scribouilleur/euse
avatar
Féminin
Messages : 10
Réputation Critique : 0
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Critique | Les mémoires d'Acelin   Ven 3 Mai 2013 - 14:14

J'aime bien le texte, même malgré les quelques petites fautes que Shasha à corrigées Very Happy

_________________
Tu pleures, je pleure. Tu ris, je ris. Tu souris, moi aussi. Tu sautes dans un ravin ; tu me manqueras.
Arrow Ma Fiche d'écriture
Mystica
Scribouilleur/euse
avatar
Messages : 3
Réputation Critique : 0
Date d'inscription : 01/07/2013
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Critique | Les mémoires d'Acelin   Mar 2 Juil 2013 - 20:53

Bon bon on se met au boulot !




Citation :


Dotée de deux murailles distinctes, afin de repousser les assauts des indigènes, cette place forte était presque imprenable. En effet, de part les difficultés à se nourrir et les nombreuses attaques indigènes, les habitants de cette ville devaient se débrouiller pour survivre. Hommes comme femmes, garçons comme filles. C'est pourquoi, il n'était pas rare de voir des femmes qui avaient le statut de garde de la ville. De plus, les quelques soldats d'élite que comportaient Adjarion, étaient composé par une majorité de femmes.

Femmes et hommes vivait sur le même pied d'égalité. Et c'est ceci qui je pense, insuffla un vent de liberté à tous ces citoyens."




==> Beaucoup de répétitions dans ce paragraphe.



Citation :
Ils n'ont presque plus d'argent depuis que l'incendie à a ravagé leur maison. 



Citation :
Un homme venait d'entrer dans le magasin. Tom le Bâtisseur, comme tout le monde l'appelait, était le père de Gaélynn. Il disposait d'une forte carrure et d'une grande taille. C'était le genre homme qui dégageait une aura donnant le sentiment qu'il était imperturbable et que rien ne pouvait lui arriver. 
Tom le Bâtisseur travaillait comme chef de chantier dans la construction d'un nouveau temple, d'où ce surnom.



 ==> Bon c'est pas la peine d'expliquer que c'est l'origine de ce surnom, déjà ça alourdit le texte et puis les lecteurs le comprennent bien tous seuls


Citation :
Bien que les travaux étaient ralentis par le mauvais temps




Citation :
- Alors, dis moi Acelin, comment ce se passe ta formation de garde de la ville ? 



Citation :
- Tout ce se passe bien, le temps n'est pas des plus cléments ces dernières semaines mais j'essaye de faire de mon mieux.


 

Citation :
- Bien. Bon alors j'ai quelques nouvelles qui devraient vous faire plaisir à touts les deux. 
A cette phrase, Gaélynn effaça son expression précédente 

==> C'est vraiment pas une bonne façon d'exprimer la chose, c'est trop mécanique. Peut-être essayer de dire quelque chose comme : A cette phrase, le visage de Gaélynn changea d'expression. 



Citation :
Celui ci enchaîna: 

Celui-ci 

Sur l'ensemble, je pense que l'ambiance est plutôt bien posé et bien décrite. Pour l'histoire, je ne saurais trop me prononcer avant de lire un peu plus.


Bonne continuation !
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Critique | Les mémoires d'Acelin   

 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Kerviel, Jérôme] L'engrenage. Mémoires d'un trader
» Biographies, autobiographies, mémoires...
» [Tremblay d'Essiambre, Louise] Mémoires d'un quartier - Tome 1: Laura & Antoine
» Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima
» Les Cahiers Ukrainiens [mémoires du temps de l'URSS] d'Igort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-