Interview de l'auteur de croissant de lune [réalisée par moi]
Idril Palanén
Staff
avatar
Messages : 54
Réputation Critique : 0
Date d'inscription : 25/09/2014
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Interview de l'auteur de croissant de lune [réalisée par moi]   Mer 15 Oct 2014 - 23:29

Hey, 
je vous l'avait promit, voici les interviews que j'ai réalisé avec l'auteur de la saga croissant de lune.
La première peut vous paraître un peu bancal mais c'est parce que je n'étai pas encore assez sûr de moi concernant les questions. La deuxième est un peu mieux réaliser je trouve.
En faite, vous remarquerez que les deux interviews se sont fait dans un contexte totalement différent car la première a été réalisé alors que l'histoire été toujours publié sur le net tendit que la deuxième s'est faite tout d'abord à la demande de l'auteur elle-même alors qu'elle m'apprenait que j'étai la première à savoir que croissant de lune avait été accepté dans une maison d'édition. Cette deuxième interview a donc été réalisé pour promouvoir la sortie du premier tome via sa page facebook, son site internet et son blog.
Vous verrez ainsi la différence entre avant et après. Je tiens à vous direz qu'une troisième interview sera surement mise en place car Karolyn à fini d'écrire le tome 2 et l'a envoyé à son éditeur. 
Ah et aussi, vous verrez qu'il n'y a pas seulement Karolyn qui a été interviewé, mais les personnages également ! Oui je sais, je suis folle merci... Smile 


Bref, allons-y ! 

PS : J'ai réalisé un copier-coller directement à partir des deux blogs où se trouve les deux interviews alors si la mise en page est bizarre, veuillez m'en excuser. Je la changerai dès que possible mais pas ce soir parce que ce soir, c'est dodo ! Smile 



Comment cette fiction t'est-elle venue à l'esprit ?

D'un côté, j'avais toujours des scénarios tous aussi farfelus les uns que les autres qui me trottaient dans la tête le soir, avant de m'endormir. Je me suis rendue compte au fur et à mesure des années que j'avais grand besoin de les mettre sur papier, comme pour organiser le bordel que j'avais dans ma tête. De l'autre, j'ai toujours été intriguée et passionnée par le lien qui unit des jumeaux : on dit qu'il ne tient pas compte du temps et des distances, et que peu importe où ils se trouvent, les jumeaux peuvent ressentir si leur moitié va bien ou non. D'autres disent aussi que sur les deux jumeaux, l'un est bon, l'autre est mauvais. Après, j'ignore ce qui est vrai ou faux étant donné que je n'ai pas de jumeau ou de jumelle. C'est la base de cette histoire, mais je n'avais jamais songé à l'époque à la rédiger. Puis le temps a passé, et j'ai vu un film parlant de jumeaux qui devaient s'entretuer pour je ne sais plus quoi, et l'idée de base m'est revenue en tête, sans pour autant que je lui donne vie. Ensuite, j'ai lu les sagas Eragon & Twilight, et la façon d'écrire des auteurs m'a donné envie d'écrire à moi aussi, de transporter les gens dans mon univers. Je suis partie sur quelque chose de complètement neutre, et puis j'ai fini par retrouver mon idée de base sur les jumeaux, et à la mettre en place tout doucement. La vie d'ado, les actualités, les espoirs ratés et les rêves humains ont fini de compléter ceci pour donner cela.
 
Cette idée de jumeaux qui s'entre-tue as été vu et revu. Cependant dans la tienne, Chris et Rachel s'entendent si bien qu'on a du mal à s'imaginer qu'ils vont devoir combattre l'un contre l'autre. Moi en tout cas, je ne vois vraiment pas comment ça arrivera dans les tomes qui vont suivre ! Smile 

Non en effet, je ne les vois pas s'entre-tuer. Du moins, pas immédiatement ... Wink
L'idée des jumeaux opposés ne m'enchantait pas. Et puis l'un représentant le Bien, et l'autre le Mal, on en voit trop souvent. Du coup, j'ai décidé d'axer leur relation sur leur façon à eux d'être différents et pourtant de ne faire qu'un. Dès le premier regard échangé, ils ne peuvent plus se quitter, l'un hantant l'esprit de l'autre sans arrêt. Exactement comme des fantômes. Ils apprennent donc à se connaitre sans savoir réellement ce qu'ils représentent l'un pour l'autre. Ils ont une véritable complicité avant même de savoir qu'ils sont jumeaux, et c'est quelque chose qui m'a posé problème à l'écriture puisque je ne savais pas comment agencer tout ça. En fait, je ne savais pas où mettre les limites de leur complicité. Et puis je me suis lancée ... Et j'avoue que j'aime beaucoup la relation qu'ils ont bâtie, ce sentiment de se sentir invincible tant que l'autre est à nos côtés. Mais tu peux être certaine qu'entre Rachel & Christopher, tout ne sera pas toujours rose : ils sont fusionnels, donc tout va bien tant qu'ils sont d'accord. Mais dès qu'ils ne sont plus sur la même longueur d'onde, ça fait des étincelles ...
 
Bien et sinon, quel est ton personnage préféré ?

Hum ... Je ne pense pas en avoir un seul, mais plutôt plusieurs. J'aime bien Rachel, mais j'adore Morgan. Sa façon d'être lui-même en toute circonstance, de se ficher des conséquences de ses actes, d'aimer passionnément ... J'aime tout ça chez ce personnage. Il a de gros défauts, mais c'est justement ça qui me plait chez lui (oui je sais que ça peut paraitre paradoxal, mais bon ...). Et puis j'aime bien Chris aussi. Son mystère, son calme, son exigence ... Il semble parfait alors qu'il est loin de l'être, et c'est passionnant de travailler un personnage complexe tel que lui.
Bien sûr, j'aime bien tous mes personnages, mais c'est vrai qu'on a toujours notre préféré ^^
 
Dans la plupart des fictions que je lis, il y a toujours un personnage qui me saute aux yeux, ici c'est Lucas.
C'est un personnage assez mystérieux non ? On ne connait pas grand chose de lui, comptes-tu le mettre plus en avant ?

Lucas est quelqu'un de drôle, qui ne se prend jamais au sérieux, mais qui pourtant, sait ce qu'il veut. Il ne parle que très peu de ses projets personnels, quelque peu superstitieux, et c'est vrai qu'il en garde une part de mystère. En fait, chacun de mes personnages a une part de mystère, une part que je mets en place parfois au fur et à mesure de l'évolution de mes idées. On m'a suggéré plusieurs fois de mettre Lucas un peu plus en avant, et j'hésite sérieusement : j'ai bien l'envie d'accéder à cette requête, mais il va falloir que je me creuse la tête pour lui trouver quelque chose de bien à faire ; quelque chose qui pourrait le mettre sur le même piédestal que Rachel, Chris, ou Morgan. J'ai déjà envisagé une idée, mais elle ne me convient qu'à moitié. Donc j'y réfléchis encore ...
 
Alors j'ai hâte de lire ça !^^ As-tu déjà une idée du scénario du prochain tome ou écris-tu au fur et à mesure que te vienne les idées (faire un peu comme moi quoi) ?

Question très très intéressante ! ;p J'ai déjà un scénario en tête pour les deux prochains tomes, mais rien de très précis. On peut appeler ces scénarios imprécis "fil rouge du tome 2" & "fil rouge du tome 3" si tu veux. Je souhaite placer certains évènements (et je le ferai), mais il y a des tas de choses que j'ignore encore. En fait, j'ai beau avoir les évènements en tête, l'ordre dans lequel il auront lieu n'est pas vraiment établi, et il reste d'ailleurs très flou. Ce qui fait qu'il est sûr que je vais rajouter des scènes imprévues au départ, et que ces scènes-là seront écrites non seulement au fur et à mesure, mais aussi selon mes envies, mes humeurs, et mes nouvelles idées. Je m'inspire souvent de mes rêves en ce moment, alors on verra ce que Morphée me réservera lors de l'écriture du prochain tome ... ^^
 
La fin du premier tome est très bizarre, on a l'impression de s'arrêter en plein milieu d'un roman. Pourquoi avoir choisie une telle fin ?

Si tu parles du chapitre 23, j'avoue que c'était une fin plutôt brutale, et m'arrêter là aurait été une erreur. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai décidé de remplacer l'épilogue que j'avais en tête par un vingt-quatrième chapitre. Je trouve cette fin-là bien plus correcte que celle que j'avais envisagée avec le chapitre 23. Je ne sais pas si tu as lu ce chapitre 24, mais j'ai fait en sorte de changer cette fin brutale en une transition agréable vers le tome 2. Mon dernier chapitre du tome 1 est autant une conclusion du premier tome qu'un pas vers le deuxième.
J'ai choisi une fin remplie d'interrogations, plus de la part de Rachel que de Chris, mais des questions qui ont une grande importance pour la suite du déroulement de l'histoire. Pourquoi ? Parce que d'une part, il était nécessaire que j'écrive les questions qui tournent sans cesse dans la tête de Rachel en ce qui concerne Morgan ; et d'autre part, ça laisse une part de mystère sur la suite, une part que le lecteur peut chercher à deviner pendant l'attente du tome 2, une part qu'il peut s'amuser à s'imaginer seul. Et puis, ça donne une fin fermée, sans pour autant clore l'histoire en entier puisque de nouvelles questions (qui n'auront leur réponse que dans le tome 2) se posent.
 
Pour finir cette interview, dévoile-nous un ou deux petits secret sur la suite !

Hum, voyons ... Morgan découvrira tout ce qui se trame autour de Chris & Rachel de façon brutale ; la relation entre Rachel & Morgan va s'intensifier ; et comme il n'y a pas de fumée sans feu, je compte mettre la vie de certains personnages en jeu. Voilà pour les petits secrets sur la suite ^^.

interview des personnages 

bonjour tout le monde ! Alors comment se porte notre bande préférée ? Kevin, soit plus discret t'arrête pas de regarder Sarah !^^

Kevin : Mais non ...

(Kevin baisse la tête et rougit ; Sarah rougit aussi mais ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire pendant que le reste de la bande rigole silencieusement à la réflexion.)

Lucas (parlant pour tout le monde) : Ça va bien, on est en forme pour répondre aux questions. Hein les gars ?!

(Tout le monde acquiesce, prêt à se prêter au jeu de l'interview.
 
Bon ça respire la joie et la bonne humeur tout ça ! Alors dites-moi, si vous pouviez me révéler deux, trois petits secrets à propos de Morgan et Rachel... Vous les avez déjà vus s'embrasser ?
Ryan : S'embrasser, non. Mais ...
Lucas (malicieusement) : On sait très bien qu'il se passe quelque chose entre eux. Leurs regards, leurs gestes, tout parle pour eux !

(Les regards de chacun glissent vers les concernés. Ces derniers rougissent et n'osent regarder ailleurs que leurs pieds, ne sachant comment aborder le sujet et répondre aux questions de leurs amis).

Ryan (posément) : Le tout est de savoir quand il vont nous en parler. Officiellement s'entend.
Kevin (amusé) : Parce que ça fait déjà un moment qu'ils se tournent autour.
Lucas (ironiquement) : Ils croient peut-être encore qu'on n'a rien remarqué ...

(Tout le monde rigole, y compris Morgan & Rachel).
 
Chris, cela fait un moment que tu es arrivé parmi eux. Te sens-tu adapté depuis tout ce temps ?

Chris : Oui, ça va plutôt bien. Par contre, je ne cache pas que ça a été plus facile avec certaines personnes qu'avec d'autres (il rit, les autres sourient). Néanmoins, j'ai su trouver ma place parmi eux, et je ne regrette pas d'être tombé sur des gens comme eux. Ils forment une bonne équipe, agréable de compagnie, et chacun est spécial, à sa manière. Je pense que leur principal point fort, c'est leur amitié et leur complicité. J'ai d'ailleurs été étonné d'en ressentir la puissance tellement c'est rare d'en voir une comme celle-là aujourd'hui.

(Tous sourient, les yeux pétillants, flattés par les compliments sincères de Chris).
 
Rachel, comment évolue ta relation avec Luna et Chris ? Tout les deux sont liés par la prophétie, te crois-tu capable de suivre cette vie entre devoir mentir à tes amis et sauver le monde ?

Ryan (curieux) : Une prophétie ?
Kevin (amusé) : Sauver le monde ?
Sarah (presque choquée) : Mentir à ses amis ?
Morgan (haussant le ton et fronçant les sourcils) : C'est quoi ces conneries ?!

(Tous les regards se tournent vers Chris et Rachel qui s'observent, confus. Rachel décide finalement de répondre à la question en fixant la journaliste droit dans les yeux, sans tenir compte de ses amis).

Rachel (reprenant contenance) : Tout se passe au mieux. Luna est très présente pour moi, c'est ma confidente, et comme elle est autant impliquée dans l'histoire que moi, je n'ai pas peur de tout lui dire, et de ressentir les choses pleinement. De toute façon, nous n'avons pas besoin de mots pour communiquer (elle sourit). En ce qui concerne Chris, nous sommes particulièrement devenus proches ces derniers temps. En même temps, quoi de plus normal quand on a connaissance du passé ... Par contre, je ne sais pas si je serai capable de cacher tant de secrets encore longtemps ; et pour ce qui est de sauver le monde, n'en parlons pas ...

(Pendant que les mots de Rachel se finissent dans un murmure inquiet, Lucas semble concentré sur quelque chose).

Lucas (comptant sur ses doigts) : Une prophétie, sauver le monde, mentir à ses amis ... Ça sent le scénario d'un film tout ça ! Tu ne nous avais pas dit que tu voulais devenir scénariste !

(Tous sourient à la remarque de Lucas qui, finalement, aura détendu l'atmosphère. Rachel et Chris le remercient discrètement du regard mais Lucas ne relève pas).
 
Bon j'avais déjà posé cette question à Alex dans le déluminateur, mais cet idiot (non excuse moi Alex je voulais pas te traiter d'idiot) a refusé, alors je vais la poser à Lucas parce que je l'aime tout autant. Je peux t'épouser ?^^
(Tout le monde éclate d'un rire franc)

Lucas (tentant de retrouver son sérieux) : Hum ... Je vais essayer de rester sérieux pour une fois. (Il rit à nouveau, mais se reprend aussitôt). Alors ... Pour être franc, avant d'épouser la femme de ma vie, et même si c'est toi chère journaliste, j'aimerais apprendre à mieux la connaitre, à rigoler avec elle, à pleurer avec elle. J'aimerais bâtir une vraie relation, pour que ça dure.

(Il y a un court silence pendant lequel tous regardent Lucas, puis quand celui-ci hausse les épaules, tout le monde sourit).
 
*Lançant un regard noir aux autres* C'est pas bien de se moquer ! *Se tournant vers Lucas* Je comprend, j'aurais répondu la même chose en fait. Bon une petite question pour tout le monde. Je précise, tout le monde doit y répondre, y aura pas d'échappatoire ! Si vous pouviez faire un vœu, que souhaiteriez-vous ?
Lucas (sérieux, pour une fois) : Wah ... Alors ça, c'est une excellente question ...
Ryan (amusé) : Merci de l'avoir posée !

(Tout le monde rit, mais réfléchit néanmoins sérieusement à la question).

Ryan : Bon ben je me lance. Alors, mon voeu ... Que mes petites soeurs aient une belle vie, qu'elles soient heureuses et comblées.
Kevin : J'aime beaucoup la mécanique. J'aimerais pouvoir monter mon propre garage tout en mettant en oeuvre ce que mon père m'a appris. En fait ... mon voeu serait de réussir ma vie ...
Sarah : Je pense la même chose que Kevin : réussir ma vie est le plus important ...
Chris (la coupant gentiment) : Je pense que réussir sa vie est le plus important pour tout le monde au fond.
Sarah : Oui, c'est vrai ... Pour ma part, mon plus grand souhait serait d'aider ceux qui en ont le plus besoin. J'aimerais bien travailler dans l'humanitaire, ou dans le social.
Lucas : Moi, ben ... je rêve de devenir comédien. Mon voeu serait de réussir dans cette branche.
Morgan (sincère) : Tu devrais y arriver, je pense qu'on est tous d'accord là dessus.

(Tous sourient à Lucas, l'encourageant dans sa décision d'avenir).

Morgan : Je souhaiterais passer ma vie avec la femme que j'aime (il lance un regard de biais à Rachel et sourit), et réussir dans ma vie professionnelle par ailleurs.
Rachel (regarde Morgan) : Moi aussi. (Elle baisse les yeux, rougit, puis relève la tête et continue) Et puis ... j'aimerais bien retourner dans le passé pour connaitre mes ancêtres. C'est quelque chose qui m'a toujours intriguée.
Chris : Pareil, j'aurais tellement de questions à poser à ma famille qu'il faudrait retourner dans le passé pour en trouver les réponses (il sourit). Sinon, je souhaiterais pouvoir sauver des vies.
 
Pour la dernière question, comment avez-vous trouvé cet entretien ?
Tous : Très bien !
Lucas : On a rigolé un peu ...
Sarah : ... on a appris des choses sur chacun de nous ...
Ryan : ... et puis la journaliste était très sympathique !
Kevin : En conclusion, c'est à refaire !
Chris : C'était avec grand plaisir, et ça le sera à nouveau !





Deuxième interview :




Salut Karolyn, alors dis moi, comment vas-tu depuis la dernière fois que je t'ai interviewé ?

Très bien, Idril ! Tellement de choses se sont passées depuis cette première interview... Pour résumer, il me semble que tu m'avais interviewée juste après que j'aie fini le premier jet de La Marque, le premier tome de ma trilogie Croissants de Lune (qui s'appelait encore Les Elus à cette époque). Depuis, je l'ai totalement réécrit, et entre les deux versions, c'est le jour et la nuit (des personnages et de nouvelles scènes ont fait leur apparition, et les explications et détails manquants dans le premier jet ont été rajoutés). Ensuite, je l'ai fait corriger par deux bêtas-lectrices (Justine et Céline) puis lire par ma première lectrice, qui me donne toujours des avis avisés (Cindy), et après corrections, je l'ai envoyé à une maison d'édition. Quelques semaines plus tard, j'ai reçu un mail de cette même maison d'édition, me disant qu'elle voulait bien de moi dans l'équipe. Imagine ma joie à ce moment-là ! ^^ Du coup, la saga Croissants de Lunesera éditée aux Editions Valentina, et le premier tome, La Marque, sortira en février 2014. C'est un rêve qui se réalise, c'est magique !



Il est vrai que je te suis depuis la création de ton blog en 2009 mais je n'avais laissé mon premier commentaire qu'un an après (environs^^) et enfin tu as fait parti des premières personnes que j'ai interviewé pour mon ancien répertoire annuaire-interview.  Que de chemin parcouru depuis ! Qu'est ce que ça te fait de passer de skyblog à une maison d'édition ? Tu te rend compte que tu auras sans doute des nouveaux lecteurs en plus de ceux qui te suivais déjà sur le net ?

C'est vrai, et je m'en rappelle comme si c'était hier... C'est dingue tout ce qui s'est passé entre temps, moi-même je n'en reviens pas ^^
Ce que ça me fait ? Des tas de choses ! ^^ C'est tellement incroyable que j'en reste encore impressionnée. Je ne pensais jamais au grand jamais être éditée quand j'ai commencé à publier sur Skyrock. D'ailleurs, quand on me disait : "Et si tu publiais ?", j'en rigolais presque, je me disais que ça ne se ferait jamais. Tu le sais bien d'ailleurs, puisque tu as été dans les premières lectrices, mais si j'ai voulu me lancer sur Skyrock, c'était pour avoir des avis, des remarques qui pourraient m'aider à améliorer mon style et mes écrits en général. Là, j'ai été comblée. J'ai eu des avis plus ou moins donnés avec tact, mais toujours très utiles. Certains m'ont fait rire, d'autres m'ont émue, d'autres encore m'ont blessée. Mais j'ai pris tout ce que j'avais à prendre de ces avis, je les ai étudiés et, bien souvent, ils m'ont aidée à intégrer ce qu'il manquait dans l'histoire. Et au final, je ne m'en cache pas, c'est grâce à tous ces gens qui ont eu la gentillesse et la volonté de m'aider que j'en suis là aujourd'hui. C'est grâce à eux que l'histoire a évolué, et c'est grâce à leur soutien que j'ai eu le courage de me présenter en maison d'édition. Et penser que je vais toucher de nouvelles personnes, ça me rend toute chose. Je n'arrive encore pas à réaliser, mais je sais que d'autres gens vont s'y intéresser, et ça me fait bizarre. J'en suis fière, heureuse, et en même temps, j'ai peur de décevoir. Mais plus que tout, de me dire que certaines personnes qui m'ont connue sur Skyrock me suivent encore aujourd'hui, ça fait extrêmement chaud au coeur. En fait, ce lien entre l'auteur et ses lecteurs, il peut se comparer à une grande histoire d'amour. Et tant qu'il existe, il nous transporte. Être édité par une maison d'édition qu'on apprécie pour tout ce qu'elle représente, c'est le rêve qui devient réalité, tout simplement.

 
avoir des avis, ça fait toujours plaisir, que ça soit positif ou négatif, à partir du moment où c'est justifié. As-tu eu des commentaires à part qui t'ont fait rire ? comme par exemple des gens qui commentent ton histoire en disant des choses qui n'ont aucun rapport mais font croire qu'ils l'ont lu.Si je te demande ça, c'est parce que moi, ça m'est déjà arrivé plusieurs fois...^^

Ça, c'est certain. Comme tu dis, du moment qu'ils sont justifiés, ils sont utiles.
Eh bien... je ne crois pas, non. J'ai immédiatement fait la chasse aux commentaires inutiles, genre "j'adore !" ; "vivement la suite !", parce que ceux-là prouvaient que les gens ne te lisaient pas, qu'ils commentaient histoire d'avoir la paix ensuite et de ne plus te voir revenir les chercher. Du moins, c'est comme ça que je perçois la chose, donc je pense que c'est pour ça. Mais de ceux qui m'ont laissé ces commentaires-là, je suis retournée en voir quelques-uns en demandant ce qu'ils avaient apprécié, ce qu'il aurait fallu changer ou rajouter selon eux. Je les invitais explicitement à participer, tu vois. Un infime nombre est revenu en développant (courtement, mais tout de même) leur avis, et donc, j'ai vu qu'ils avaient vraiment lu, et ça fait plaisir ; d'autres n'ont jamais répondu. Et ceux-là, j'ai laissé tomber. Comprenant qu'ils ne s'intéressaient pas le moins du monde à ce que j'écrivais, je n'ai pas cherché à les retenir. Du coup, ceux qui sont restés en ma compagnie et ceux qui sont arrivés plus tard, sont ceux avec qui j'ai pu échanger, que ce soit sur des choses qui me concernaient moi ou qui les concernaient eux. Ceux qui ne souhaitaient qu'être le nombril du monde et qui ne désiraient pas s'ouvrir aux autres, qui ne voulaient pas échanger mais n'avoir que des commentaires, qui n'acceptaient pas la critique mais que des compliments, ceux-là, je leur ai vite dit que ce n'était pas chez moi qu'ils trouveraient ce qu'ils souhaitaient et qu'ils feraient mieux d'aller voir ailleurs s'ils ne voulaient pas se faire enguirlander. Et au final, ça a marché : à part quelques âmes égarées qui ne savaient pas quoi faire de leur peau (mais on en a tous fait les frais un jour, et ce n'est rien par rapport à tout ce que j'ai reçu comme bonnes choses), je n'ai eu que des commentaires de gens sympathiques et intéressés, et avec qui j'ai adoré parler et échanger ^^




Maintenant que tu as entièrement réécrit ton histoire, je ne sais pas si la réponse à cette question va changer ou pas depuis la dernière interview, mais quel est ton personnage préféré dans Croissant de Lune ?

Morgan. Ce qui me plait chez lui, c'est son côté impulsif et passionné. Il peut autant être romantique et doux que méchant et blessant. Il est complexe, profondément humain par ses qualités et surtout ses défauts, et aime bien jouer du sarcasme quand il veut faire passer une idée qui lui pèse gros sur le coeur. Il me ressemble un peu, je crois...
Et puis, j'aime de plus en plus Christopher. Mais ça, c'est à cause de l'écriture du tome 2 ^^ Lui aussi, il est complexe, mais pour d'autres raisons que Morgan. Il a eu une éducation stricte, il est de la vieille école, et il a parfois des œillères qui l'empêchent de voir plus large. Et c'est Rachel qui va lui permettre de les enlever, par des moyens plus ou moins durs...
Et évidemment, j'apprécie aussi Rachel ^^ Elle aussi me ressemble : aussi têtue et déterminée que moi, avec des réflexions parfois philosophiques qui me correspondent. C'est mon héroïne, donc forcément, ça aide à ce qu'on soit proches ^^




Oui bien sûr, moi Lucas me manque, j'espère le revoir bientôt mais bon, pour ne pas spoiler je préfère m'aventurer sur un autre chemin.^^
Ce genre de roman ce développe de plus en plus, comment compte tu faire pour te démarquer des autres et espérer faire grimper les ventes de ton roman ?

Tu le reverras, Lucas, ne serait-ce que dans le premier tome Wink Comme tu me l'avais vaguement suggéré, je lui ai donné un peu plus d'importance quand j'ai réécrit ce roman. Et il sera encore là dans les deux prochains tomes ^^
Être moi-même. Faire partager mon monde, mon univers, ma création, c'est ce qui m'importe. Je ne suis pas portée sur l'argent que tout ça peut rapporter, car je suis une passionnée, pas une opportuniste. Donc pour vendre mon roman, je compte sur mon tempérament, ma spontanéité, sur les rencontres que j'ai déjà pu faire et que je ferai encore, et sur l'histoire elle-même. J'espère que La Marque plaira, émouvra, intriguera, pour qu'il donne envie de connaître la suite. Je ne suis pas du genre à donner une carotte à mes lecteurs, il faut qu'ils aient envie de découvrir mon univers. Je ne les forcerai pas, j'en suis incapable. Je devrais les tenter, c'est ma mission, mais à eux de décider s'ils veulent tenter l'aventure avec moi, et mes personnages. =)

 
Seras-tu présente dans des salons du livre ou d'autres événements autours de la littérature pour promouvoir ton livre ? Si oui, n'hésite pas à passer par Grenoble, je me ferai une joie de venir te voir !^^
Oui, certainement ! ^^ Ce sera avec un grand plaisir en tout cas, j'ai vraiment envie de faire des salons, que ce soit avec ma maison d'édition et mes collègues de Valentina, ou seule avec des collègues écrivains de tous âges et de tous horizons. Rencontrer mes lecteurs, d'autres auteurs, les gens en général, c'est quelque chose que j'aime (bien que je sois une timide, et quel paradoxe quand tu y réfléchis xD), et que je veux absolument faire. Je n'hésiterai pas à passer par Grenoble si je le peux, surtout que, habitant près d'Annecy, ce n'est pas si loin, ça ne fait qu'une heure quinze de train ^^ (ma meilleure amie y habite, en plus ^^)

 
Ah j'ai aussi une amie qui habite sur Annecy ! Bref, comment as-tu connu la maison d'édition Valentina ? Est-ce en lisant des livres de cette édition qui t'on plus (et si oui lesquels) ou est-ce en faisant des recherches sur internet ?

Ah, oui ? Le monde est petit, comme on dit ! ^^
J'ai découvert les Editions Valentina en flânant sur internet en juin 2012 je crois. La première chose que j'ai vu d'eux, c'est la couverture du premier tome des Mémoires du Dernier Cycle, une saga de Westley Diguet : le roman Selena Rosa, la Marche vers l'Inconnu. Cette couverture m'a subjuguée, alors je suis allée faire un tour sur leur site. Là, j'ai découvert des livres aux couvertures magnifiques et aux résumés alléchant. J'ai eu immédiatement un coup de coeur pour cette maison d'édition, et après renseignements et côtoiements de quelques-uns de ses auteurs, j'ai tout de suite su que j'enverrai Croissants de Lune là-bas en priorité. Ensuite, j'ai acheté certains livres de leur catalogue, et j'ai été charmée. C'est là que j'ai compris que je voulais absolument toucher le comité de lecture de cette maison d'édition : elle possède des auteurs avec un talent certain, et possédant une grande gentillesse. Et maintenant que je fais partie de cette famille, j'avoue être heureuse : c'est véritablement une petite famille, et je suis très contente d'avoir connu ces gens et d'être arrivée là où j'en suis aujourd'hui.

 
Si tu as un conseille à donner aux jeunes écrivains de skyblog qui veulent se faire éditer lequel serais-ce ?

Ne jamais baisser les bras, et ne pas attendre que cela vous tombe tout cuit dans la bouche. Vous voulez que votre rêve se réalise ? Alors battez-vous pour cela, n'attendez pas qu'on vienne vous chercher. Faites des recherches, renseignez-vous, et surtout, donnez-vous les moyens de réussir. Ce que je veux dire par ce dernier point, c'est d'être soigneux avec l'intégralité de votre histoire : ne négligez pas l'orthographe sous prétexte que vous êtes dyslexique, mauvais en français, ou que ça ne compte pas (oui, on m'a déjà fait cette réflexion, et si, évidemment que l'orthographe compte dans la sélection d'une histoire pour une publication !) ; liez vos idées, ne les plantez pas comme ça, sans raison, parce que vous en avez envie, car sinon on ne verra pas où vous voulez en venir ; n'oubliez pas les détails (descriptions, réactions des personnages), ils sont bien souvent aussi importants que l'intrigue elle-même, et lui donnent sa réalité, sa consistance (Sherlock Holmes disait : "Ce sont les détails les plus infimes qui sont les plus importants."). En bref, soyez sérieux du début à la fin, travailliez votre histoire, visez une maison d'édition dont votre roman rentre dans le catalogue, et la chance sera de votre côté.

 
Bon et bien, je n'ai plus de question alors comme c'est la fin, un petit résumé de ta part sur le roman pour ceux qui ne l'ont pas encore lu ? Dans tout les cas je te remercie d'avoir répondu à mes questions et si tu le veux bien, passons aux questions avec les personnages !

Rachel et Luna, c'est une grande histoire d'amour. La première est une jeune femme souriante, l'autre est une adorable chienne berger allemand par qui tout va commencer, simplement par son entrée dans la vie de Rachel. Dès leur premier contact, un lien particulier s'installe entre l'animal et la jeune femme, et dès lors, Rachel va découvrir des choses qu'elle ne croyait pouvoir rencontrer que dans des films. Pouvoirs, légendes, prophétie... et tout ce qui va avec. Par ailleurs, c'est bien connu, toutes les familles ont des cadavres dans leurs placards, et la sienne ne fait pas exception... Et alors là, c'est l'pompon !
Merci à toi, Idril, pour cette interview ! Ca a été avec plaisir, et franchement, je me suis vraiment amusée à répondre à tes questions !

 
 
Interview des personnages

 
 
Bonjours tout le monde ! Alors dites-moi, comment allez-vous depuis la dernière fois que je vous ai vu ?

 
Lucas Sad À l'unanimité, on m'a demandé de prendre la parole pour tous pour que ce ne soit pas le bazar, donc je vous répondrai au nom de tous : ça va bien, chère Idril ! Nous sommes d'ailleurs contents de vous retrouver. Et vous, comment ça va ?

 
Moi ça va très bien merci. Alors maintenant que votre histoire risque d'être un peu plus connue, la célébrité vous fait-elle peur ? Vous imaginez si un jour, vous devenez aussi connus que Tara Duncan ou Oscar Pill en France ?

 
Lucas : Eh bien, hem... non, on n'imagine pas vraiment. On nous enseigne cela aussi au théâtre, alors je serais peut-être le plus à même de gérer une quelconque célébrité, mais...


Ryan (lui donnant un coup d'œil) : ... soyons réalistes : rares sont ceux qui arrivent à devenir célèbres.


Kevin : Et plus encore, à s'en sortir sans dommages.


Rachel : Et puis, de toute façon, même non célèbres, on aura réussi une chose dans notre vie : que nous aventures soient mises à disposition du public ! C'est aussi magique qu'incroyable...


Morgan : Et intimidant, aussi !


Sarah : Et stressant !


Chris : Oui, enfin... si on part comme ça, il y a tellement de qualificatifs à employer qu'on n'est pas couchés ! (rires)

 
Oui bon j'imagine que ça ne sera pas forcément facile à gérer dans un premier temps mais, je suis sûr que vous y arrivez ! Bref sinon, un conseil à me donner pour gagner une partie de scrabble ? J'arrive plus à gagner ma mère comme avant ! Snif...

 
Lucas : Faudra qu'on s'y fasse de toute façon ! Comme la blague à propos d'Eglantine, vous savez, les gars...


Morgan (souriant au sous-entendu mais faisant comme si de rien n'était) : Disons qu'à part voir l'avenir ou apprendre le dictionnaire par cœur...


Lucas (le coupant) : Ce qui est un peu indigeste, reconnaissons-le...


Rachel (en haussant les épaules) : Et comme Sarah et moi...


Chris (l'interrompant) : Et moi !


Rachel (regarde Chris et sourit avec un air complice) : ... n'y jouons pas, nous nous serons d'aucun secours.


Ryan ; Je pense être le plus apte à répondre à cette question puisque j'y ai longtemps joué avec mes sœurs et ma mère, mais à part de bien se veiller les mots compte triple, et d'avoir un vocabulaire plus enrichi que votre mère, je ne vois pas vous dire de plus... Si : amusez-vous, surtout !

 
Mouais...
Bon Sarah, Rachel parlons entre fille ! Les gars allez jouer un peu de votre côté hein ? Smile Je suis sûr que vous avez une PSP ou un autre truc du genre ! Bref les filles entre vous et moi, comment ça se passe côté garçons ? Parce que moi Lucas ne répond toujours pas à mes avances... ( référence à la première interview^^) alors j'espère que de votre côté, ça a avancé ?

 
*Les garçons se regardent d'un air surpris, puis se lèvent et font un tour dans la pièce afin de jouer le jeu*
 
Rachel (à voix basse) : À toi de commencer, Sarah !


Sarah (indignée) : Pourquoi moi ?


Rachel : Ben... (hausse les épaules, la suppliant du regard) S'il te plaît !


Sarah (soufflant, résignée) : Très bien, j'me lance ! Alors, avec Kevin, ben... en fait, ça n'a pas vraiment avancé. Oui, j'y ai réfléchi, et ce durant des jours et des nuits, mais je n'ai pas l'impression qu'il soit prêt à ce qu'on devienne plus que des amis, alors j'attends. L'un de nous finira bien, soit par faire le premier pas, soit par faire une bourde qui nous expose un brin de ses réels sentiments pour l'autre.


Rachel (ironique) : Compter sur le hasard, c'est vrai que c'est une bonne initiative...


Sarah : Alors là, tu peux parler, toi ! Excuse-moi, mais sans Chris, ça aurait pu continuer longtemps, ce jeu du chat et de la souris, entre Morgan et toi !
 
*Un silence gênant s'installe entre les deux filles, qui se regardent dans le blanc des yeux*
 
Sarah (apaisée) : Je crois qu'on a tout dit finalement, car ce serait bête qu'on en dévoile trop et qu'on gâche la surprise des suites de ce premier tome.
Rachel Sad/s] Surtout que, question cœur, le deuxième tome n'est pas en reste !

 
Bon ben ok je vois où est le problème... Vous pouvez appeler les mecs et heu... Je vais vous faire découvrir mon groupe de Kpop préféré vous m'en direz des nouvelles hein ? Je vous conseil vivement d'écouter BIGBANG, c'est un super groupe (la chanson Monster *_* !!!) !
Bon les mecs de votre côté question cœur ça avance comment pour vous ? Je sais que je suis aussi une fille et que par conséquent je comprendrai très bien que vous ne vouliez pas m'en parler, mais bon si jamais...  D'ailleurs Lucas ma proposition de la dernière fois tien toujours.^^Même si j'ai eu d'autre (peu)  prétendant...

 
*Les filles s'en vont et jouent le jeu en cherchant la musique sur l'un des téléphones tandis que les garçons reviennent s'asseoir*
 
Lucas : J'attends toujours la femme de ma vie ! Alors qui sait... On peut peut-être aller boire un café après tout, ça ne nous coûterait rien... À part le prix du café, bien sûr...


Ryan (gêné) : Ouais, bon, euh... sinon, de mon côté, rien de nouveau. Je passe plus de temps avec mes petites sœurs que dans les bars à flirter ou dans la rue à accoster des filles...


Lucas : Pourtant, j'suis sûr que tu aurais du succès... le nounours ! (il lui ébouriffe amicalement les cheveux)


Morgan : Quant à moi, euh... j'ai toujours autant de sentiments pour Rachel mais elle est tellement étrange parfois que ça en vient à me faire douter...


Chris : De tes sentiments ?


Morgan : Non, des siens à mon égard. Je me dis que ce que je perçois, c'est peut-être un signal que je comprends dans le mauvais sens, du style, je saisis « Approche-toi » au lieu de « Dégage ».


Chris : Mais non, tu divagues, c'est juste qu'elle ne sait plus trop où elle en est, c'est tout.


Morgan (vexé) : Qu'est-ce que tu en sais, toi ? Tu décryptes des signaux que personne ne voit pour dire ça ?


Lucas (tentant de radoucir la situation) : C'est possible, après tout, sauf que comme on n'entend jamais parler de fille de son côté... Tu es trop secret, Chris, tu devrais t'ouvrir un peu plus parfois, ça te ferait du bien de te livrer.


Chris (mal à l'aise) : Je sais mais... les sentiments, ce n'est pas trop mon truc.


Kevin :  Pourtant, quand tu tombes amoureux, ça le devient, d'une manière ou d'une autre. Il faut savoir exprimer ce que tu ressens au risque de passer à côté de quelque chose. Ce qui serait dommage, parce qu'on finit par regretter notre immobilité...
 
*Tous le regardent, intrigués*
 
Lucas : (malicieusement) T'es pas un peu amoureux, toi, des fois ?


Kevin (s'enfonce dans son siège, rougissant) : Quoi ? N'importe quoi !


Ryan (souriant) : Traduction : passons à autre chose.

 
Bon et bien Lucas, j'aime pas le café, mais je suis d'accord pour un verre !^^
Sinon, les filles c'est bon, vous pouvez revenir ! Alors cette chanson ? Vous l'avez bien aimé ? D'ailleurs dites-moi, quel est le style de musique que vous écoutez ? Votre chanteur ou chanteuse préféré ? Vous regardez la nouvelle star, the voice, enfin ce genre d'émission ou pas du tout ?

 
Lucas : Ok, ça marche, on fait comme ça ! On se dit quand, alors, pour le...


Ryan : Oui, bon, tu t'arrangeras avec elle en dehors de l'interview, hein, parce que là, ce n'est pas trop le moment.


Lucas (gêné) : Désolé...


Rachel : J'aime bien la chanson que tu nous as montrée, elle est douce et puissante à la fois et le clip est assez fort...


Sarah : Sinon, concernant les émissions de télé, Rachel et moi, on aime bien regarder The Voice. Les talents qui y sont découverts sont parfois impressionnants.


Rachel : Le dernier en date pour moi est Luc Arbogast. Quand on l'a vu arriver pour son audition à l'aveugle avec Sarah – oui parce qu'on essaie de se faire des soirées « The Voice » quand l'émission passe à la télé –, on a piqué un sacré fou rire. On ne s'attendait tellement pas à ça ! Mais ça n'empêche pas qu'on l'a suivi tout le long de son parcours, dans l'émission et après.


Sarah : Son interprétation qui est ma préférée dans l'émission reste incontestablement celle de « Mad World », des Teras For Fears. Il a su mélanger son propre style à celui, original, de la chanson, c'est juste sublime.


Lucas : Personnellement, j'aime bien La Nouvelle Star. Bon, parfois, on pique plus de fou rires qu'autre chose, mais la franchise des juges – qui n'ont parfois aucun tact, il faut le reconnaître – est intéressante à voir. Ils sont quand même parfois aussi vaches que sadiques, c'est sympa à regarder quand on veut se divertir. Et puis, les chansons reprises ne sont pas si mal que ça ! Mais ma chanteuse préférée reste Edith Piaf : cette femme est un monument de la chanson française, un hymne à elle toute seule.


Ryan : Moi, j'ai suivi la Star Académy quand j'étais plus jeune. Ce sont mes sœurs qui m'ont entraîné là-dedans, parce que je n'étais pas trop musique à l'époque, mais plutôt littérature au calme, tu vois. Et à la quatrième édition, quand j'ai découvert un Savoyard venant d'à côté de chez moi – je suis de Chambéry, et lui, de Sonnaz, c'est un village à côté – avec une voix et un regard qui ne vous laissaient pas indifférent, j'ai eu un coup de cœur pour lui. Gregory Lemarchal était un grand chanteur, un modèle d'espoir et de vie, et j'avoue que ses chansons m'ont bien aidé à tenir le coup quand mon père est parti. Je me suis raccroché à son parcours, en me disant qu'avec un peu de volonté, n'importe qui parvenait à se relever quand tout allait mal, et à aller au bout de son rêve.


Lucas : J'avoue que lui, c'était un sacré battant...


Morgan : Oui... Quant à moi, c'est X Factor que je suis depuis plusieurs années. Étant d'origine Américaine, c'est cette émission que je préfère regarder. Du coup, puisque chacun parle du phénomène du moment... J'ai découvert les One Direction par ce biais, avant tout le monde en France. Je reconnais que, sur le coup, je les ai trouvés bien trop émotifs et avec un physique pour midinette pour croire à leur victoire. Pour croire qu'ils iraient plus loin que le premier live. Et au final, quand on voit ce qu'ils sont devenus et le succès qu'ils ont... ben, il ne faut pas se fier aux apparences ! Après le coup de la chanson avec Rachel, j'ai décidé de me replonger dans des musiques ou des groupes que je méprisais à certains moments de ma vie. Et puis, j'ai été étonné de voir que l'une des chansons des One Direction m'a touché plus que les autres : « Change My Mind ». Les paroles, je les ressentais, c'était à un moment où j'étais en proie au doute concernant mon avenir avec Rachel, elles correspondaient à mon état d'esprit, et... Enfin, ça m'a fait vraiment bizarre de constater ça, moi qui pensais ne jamais apprécier ce que faisaient ces cinq garçons...(rire gêné)


Chris :  Et moi, je ne regarde pas ces émissions. Je suis de la vieille école, et j'estime que les plus grands chanteurs se sont faits tous seuls. Edith Piaf a commencé dans la rue, Johnny Halliday dans des bars, Grégoire est passé par internet et a compté sur le soutien de ses fans... Et regardez ce qu'ils sont maintenant : des grands, des artistes connus et reconnus. La télé rend cette célébrité éphémère ; se faire tout seul la rend forte, grandissante et réelle.

 
Oh Ryan, j'étai comme toi avant et je le suis encore d'ailleurs ! Smile Je préfère la littérature à la télé que je ne regarde que très peu au final...  Bref, Chris, tu es arrivé il n'y a pas longtemps dans la petite bande. Que penses-tu de tes nouveaux camarades ? Ta relation avec Morgan, s'est elle améliorée vous qui au dépare ne vous entendiez pas ?

 
Chris : Ils sont tous très sympas. Lucas met l'ambiance, Ryan apaise les tensions, Kevin n'a jamais un mot plus haut que l'autre, Sarah se bat pour faire valoir son travail, Tamara est pleine de vie et d'humour, Rachel est déterminée et souriante, et Morgan... il est aussi impulsif que sentimental. En fait, il le cache tant qu'il peut, mais c'est un sensible qui utilise le sarcasme pour exprimer ses peurs et ses douleurs, et l'éloignement pour éviter de souffrir. Il m'a accueilli d'une manière violente parce qu'il avait peur, et que j'étais un inconnu avec qui tout le monde, et Rachel en particulier, semblaient bien s'entendre. Et puis, bon, c'est vrai que mon côté effacé mais observateur ne doit pas mettre les gens à l'aise...


Morgan (marmonnant, dans ses pensées) : À qui l'dis-tu... (se reprenant) Bref, on a appris à se supporter mais ce n'est pas pour autant qu'on s'apprécie.


Chris (avec un regard profond et sévère) : Que tu m'apprécies. Il y a une différence. Je n'ai jamais prétendu que je ne t'aimais pas.
 
* Morgan serre la mâchoire et se tasse sur son siège, les bras croisés sur le torse. *

 
Bon ben je vois que ça n'est pas toujours la joie entre vous deux, j'espère que ça va s'améliorer...
Bon alors dites-moi, histoire de voir se qui a changé ou pas depuis la dernière fois, si vous avez la possibilité de faire un vœux devant le génie de la lampe d'Aladin, lequel serait-ce ?

 
Rachel : J'espère aussi, parce que faire le tampon entre les deux, ça va cinq minutes...


Ryan : Mes sœurs, encore et toujours mes sœurs. Je souhaite qu'elles aient la vie dont elles rêvent, que personne ne leur mette des entraves, qu'elles soient heureuses dans tous les aspects de leur vie.


Kevin : La mécanique me plaît toujours, alors mon vœu sera le même : monter un jour mon propre garage, ou en tout cas, faire de ce métier celui qui me fera gagner ma vie. Et la réussir.


Sarah : Je suis d'accord avec Kevin : réussir ma vie est le plus important, peu importe ce qu'elle comprend. J'aime aider les autres, alors je crois que l'humanitaire ou le social serait bien pour moi.


Lucas : J'aimerais devenir comédien. Faire rire les gens est mon souffle de bien-être, voir des sourires sur leurs visages m'aide à oublier les horreurs de ce monde. Leur redonner de la joie me rend heureux.


Morgan ; Mon vœu serait de passer ma vie avec la femme que j'aime et de réussir ma vie professionnelle par ailleurs. Je me vois bien dans un domaine scientifique, mais lequel...


Rachel (rougissante et souriante) : Moi aussi... Et puis, quant à un avenir professionnel, je ne sais pas ce que je veux. Peut-être en saurais-je plus quand j'aurai enfin compris tout ce qui me concerne...


Chris : Personnellement, j'aimerais sauver des vies. Et tomber amoureux. Amoureux fou.

 
Bon et bien j'espère que tout vos projets se réaliseront un jour... Sur ces belles paroles c'est le moment de vous quitter. Lucas on se revoit pour notre rendez-vous hein ? Et pour les autres je vous dis à très bientôt pour la suite de vos aventures ! Ce fut un plaisir de discuter avec vous tous et de vous retrouver. Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année, j'espère que le papa noël va vous apporter pleins de cadeaux !^^


Lucas : Pas de problème, on se retrouve hors micro pour en reparler.

Ryan (riant) : Ouais ! Bref, je pense que je peux parler au nom de tout le monde : on a passé un très bon moment en ta compagnie, Idril, et cela nous a fait vraiment très plaisir de t'accorder une nouvelle interview. Nous te souhaitons aussi de bonnes fêtes de fin d'année, et que l'Esprit de Noël t'accompagne !
 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Superbe médaille Vierge s/croissant de lune / IHS & clous crucifixion - XVIIème
» la Vierge en prière sur un croissant de lune - Clous de la crucifixion - XVIIème
» Croissant de lune artistique
» Croissant de lune
» mon premier croissant de lune en journee

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-