La première phrase
Nimedhel
Adepte du stylo
avatar
Féminin
Messages : 193
Réputation Critique : 2
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 28
Localisation : Belgique
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: La première phrase   Jeu 6 Nov 2014 - 0:05

Ce jeu est assez simple (mais l'est-il vraiment?). Il consiste à écrire la première phrase d'une histoire, suivant un genre littéraire. La phrase peut être assez courte, ou assez longue, selon ce que vous en faites.

Ex: genre policier --> "Londres, 1879, un soir pluvieux."


Je vous propose le genre: historique.

_________________
Ma fiche de lecture

"I am so clever that sometimes I don't understand a single word of what I am saying" - Oscar Wilde

Mon blog Mon profil Wattpad
Shasha
Admin
avatar
Féminin
Messages : 598
Réputation Critique : 31
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 28
Localisation : Barranquilla, Colombie
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: La première phrase   Mer 19 Nov 2014 - 14:03

Il était deux heure de l'après-midi lorsque Jules, monté su son étalon bai, arriva en haut de la colline qui surplombait le champ de bataille et murmura entre ses dents : "Veni, vedi, vici".

^^' 

Très sympa comme jeu à part ça !

Pour le suivant, ça sera un roman de genre fantasy !

_________________
Présence en pointillé encore quelques temps




Ma fiche de lecture ici.
Indigène
Scribouilleur/euse
avatar
Masculin
Messages : 9
Réputation Critique : 0
Date d'inscription : 17/08/2015
Age : 28
Localisation : Vierzon/Orléans
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: La première phrase   Mar 18 Aoû 2015 - 1:11

L'automne s'invitait depuis quelques jours déjà et la pluie ne ménageait plus nos contrées boréales, c'était plus vrai encore pour Oban. La petite ville ensorcelée souffrait deux fois plus d'intempéries que toute la campagne alentours réunie. C'était trempé, couvert de boue et frigorifié que le dernier des notables, et pas des moindres, pénétrait dans l'auberge cette nuit-là, jurant comme un charretier à l'encontre des trolls responsables de cet abominable climat. "Plutôt que d'insulter les divinités Matis tu ferais mieux de réfléchir à un moyen d'nous sortir de ce pétrin maléfique. C'est toi après tout, fieffé savant, qui nous a mis à dos ce vieux mécréant (...)



Je confirme, très sympa !

Que diriez-vous d'un roman du genre politique ?
schlumir
Scribouilleur/euse
avatar
Masculin
Messages : 29
Réputation Critique : 3
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 20
Localisation : Mon cops: sur terre, mon esprit: indeterminer, vers la lune je crois
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: La première phrase   Mar 18 Aoû 2015 - 11:47

" le plus grand problème de cette idée est qu'elle découle de causalité contradictoire. Certains disent que ce serait une solution à l'impasse dans laquelle nous somme, analysons la"

continuons avec le genre Science fiction...
Hugin
Adepte du stylo
avatar
Masculin
Messages : 101
Réputation Critique : 16
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 20
Localisation : partout (et nul part)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: La première phrase   Mar 18 Aoû 2015 - 19:22

"Oni se réveilla en sursaut, elle venait d’être éjectée de son lit, et tout sa maisons tremblait encore; mais ce qu'elle vu dehors, l'effraya encore plus : "l'Optimus Kestrel" s’était écrasé à plusieurs kilomètres de là, d’énormes colonnes de fumée s’échappaient de la carcasses du vaisseau qui venait de chuter, salant ainsi le sort de la fédération, et emportant avec lui tout espoir d'un monde plus juste. "

et si on essayer à nouveau avec un roman de genre policier ?

_________________
" la plume du corbeau est plus forte que l’épée"
Indigène
Scribouilleur/euse
avatar
Masculin
Messages : 9
Réputation Critique : 0
Date d'inscription : 17/08/2015
Age : 28
Localisation : Vierzon/Orléans
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: La première phrase   Mer 19 Aoû 2015 - 1:53

Je fixais l'entrée de la ruelle depuis plusieurs minutes déjà, jouant du couteau comme de mes pensées. La phobie des espaces sombres, c'est ce qu'avait dit le psy, et s'il avait été là il aurait sans doute fait un parallèle indéniable entre mon enfance et les nombreux traumatismes qu'induisent les situations que je rencontre dans mon métier. Ce taré m'avait donné tout un cours sur l'anatomie de l'esprit juste pour me dire que j'avais peur du noir, une peur irrationnelle d'après-lui. Moi ce que j'en dis c'est qu'il y a une raison pour que les gosses en aient peur.
Je range le couteau, calme ma respiration, il est temps d'y aller, ce type ne va pas se tuer tout seul après tout. (...)

Et pourquoi pas un roman d'horreur ?
schlumir
Scribouilleur/euse
avatar
Masculin
Messages : 29
Réputation Critique : 3
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 20
Localisation : Mon cops: sur terre, mon esprit: indeterminer, vers la lune je crois
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: La première phrase   Mer 19 Aoû 2015 - 10:58

Une belle petite maisonnée, il l'avait acquit il y seulement deux jours. Dans le village personne ne voulait l'approché, elle serait Hanté qu'ils disaient... Au départ il ne les croyaient pas, mais maintenant. Un bruit sinistre retentit juste derrière lui. Il se retourne. Un cris.

pourquoi pas le genre réaliste ?
MadaraBodara
Scribouilleur/euse
avatar
Masculin
Messages : 17
Réputation Critique : 1
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 14
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: La première phrase   Mer 19 Aoû 2015 - 14:29

Genre réaliste ? J'ai repris les cours.
Indigène
Scribouilleur/euse
avatar
Masculin
Messages : 9
Réputation Critique : 0
Date d'inscription : 17/08/2015
Age : 28
Localisation : Vierzon/Orléans
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: La première phrase   Mer 19 Aoû 2015 - 18:28

Bon du coups je continue dans le réaliste ;

La journée serait ensoleillée et comprendrait un pique de chaleur sans précédent dans notre région, pique qui coïnciderait avec le taux record d'abstention présumée pour une élection présidentielle. Ainsi se faisait la transition de la météo aux informations du midi-deux. Le journaliste continua sur sa lancée, narrant l'état politique déplorable de notre belle république. Je faisais signe à Aziz de baisser le son de la radio et les autres clients du kébab m'en furent reconnaissants. (...)

Que diriez-vous d'un peu de space opéra ? Histoire de se changer les idées.
schlumir
Scribouilleur/euse
avatar
Masculin
Messages : 29
Réputation Critique : 3
Date d'inscription : 14/08/2015
Age : 20
Localisation : Mon cops: sur terre, mon esprit: indeterminer, vers la lune je crois
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: La première phrase   Mar 15 Sep 2015 - 13:00

"Dyson, un projet fou sur les épaule d'un seul homme. Une sphère entourant le soleil, une nouvelle source d'énergie, un nouvel habitat. Depuis le pont de la station, Therem regarde pensivement la mégastructure en chantier. 

Un petit début de tragédie maintenant?
Hugin
Adepte du stylo
avatar
Masculin
Messages : 101
Réputation Critique : 16
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 20
Localisation : partout (et nul part)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: La première phrase   Dim 14 Fév 2016 - 15:52

"Oh mon prince venez fuyons,
voici le vil Gérard, Félon ! 
sa lame perfide tuant votre père,
Il revendique déjà vos terres."

Un début de comédie a présent.

_________________
" la plume du corbeau est plus forte que l’épée"
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La première phrase   

 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Première phrase du film !
» Rogue révèle tout dès la première phrase
» La première phrase
» Secret codé dès la première phrase
» Quand on sait déjà ce qui va se passer… Impact sur notre envie de lire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-