critique de [Corvus]
Hugin
Adepte du stylo
avatar
Masculin
Messages : 101
Réputation Critique : 16
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 20
Localisation : partout (et nul part)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: critique de [Corvus]   Dim 8 Fév 2015 - 14:12


_________________
" la plume du corbeau est plus forte que l’épée"
Kibelir
Admin
avatar
Masculin
Messages : 194
Réputation Critique : 26
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: critique de [Corvus]   Mar 16 Juin 2015 - 23:38

Bon, voilà un moment que je ne me suis pas réessayer à la critique, alors je me lance...

Impression générale
Le conte que tu nous proposes est très sombre et ne dégage pas beaucoup d'espoir, il semble que Corvus (dont l'étymologie vient clairement de corbeau...) finisse complètement seul au monde et trahi par tous. C'est assez déprimant comme texte... mais c'est probablement le but d'un tel texte... N'oublie pas que quand tu écris, tu écris pour un public... Quel message veux-tu transmettre ?

Dans l'ensemble, j'ai l'impression que l'histoire avance trop vite et que la description de certaine scène manque de détails pour vraiment donner vie à l'histoire. Je trouve également intéressant l'idée du conte racontée par le principal protagoniste et comme tu le verras ci-dessous, je trouve que tu ne te sers pas suffisamment de cette idée. La violence à la fin va bien avec l'histoire que tu racontes, mais je trouve presque trop rapide, tu pourrais passer du temps sur la préparation de l'assaut et utiliser mieux le fait que Corvus sait communiquer avec les corbeaux !

D'un point de vue du style, il y a de nombreuses fautes d'orthographe et j'attirerais principalement ton attention sur la ponctuation... Il y a pas mal de problèmes de ce côté-là...

Petite question, d'où vient cet arbre et comment se fait-il que Sophie se retrouve dans la rivière, j'ai pas bien compris...

Pour la suite de ma critique, j'ai décidé de discuter plus en détails les points suivants:

  • La structure de conte
  • La psychologie des personnages
  • La grammaire, l'orthographe et le style

Ce sont à mon avis les principaux défauts de ce conte...

La structure de conte
Je trouve que tu aurais peut-être pu (dû) mieux exploité le fait que c'est Corvus qui raconte ce conte en parlant de lui à la troisième personne. C'est une idée intéressante mais sous-exploitée à mon avis. Je précise: au début du texte il n'y a aucune indication que le texte est raconté, il faudrait, à mon sens, au moins mettre des guillemets ouvrants... Tu pourrais également posé le décors dans lequel l'histoire est racontée (en forêt par exemple, ce qui collerait bien avec la présence des corbeaux à la fin) et le faire évoluer au fur et à mesure de l'histoire. Le but étant de renforcer la force de la chute.
Si le conte est raconté, tu peux aussi te laisser plus de liberté dans le style (plus proche du style oral que du conte écrit)... ça ouvre la possibilité de faire interagir les gens qui écoutent (il pourrait par exemple intervenir pour poser des questions et demander des précisions...) Ce ne sont que des idées en l'air, mais certaine pourraient être intéressantes à creuser davantage.

Le conte étant raconté par Corvus, il est nécessairement biaisé et reflète uniquement son point de vue. Comment se fait-il qu'il sache que Sophie a subi un lavage de cerveau ? Venait-elle lui rendre visite au début de son emprisonnement, puis progressivement ne venait plus ? Tu peux passer plus de temps pour raconter son calvaire dans la prison, ça a l'air trop facile... 

Le point de vue étant celui de Corvus, on aimerait plus de détail sur sa psychologie, comment le gentil forgeron que tout le monde aime devient-il celui que tout le monde déteste... Pourquoi s'en prendre également au reste de la population, il est difficile d'imaginer que toute la population aie subie un lavage de cerveau... Ce qui me fait venir à la psychologie des personnages.

Psychologie des personnages:

  • Corvus Au début, Corvus est un jeune homme serviable, dont la beauté n'est de loin pas le qualité première, mais qui est dans l'ensemble aimé de toute la population sauf naturellement du prince qui voit en lui un rival (qui n'en ait pas vraiment un, car Sophie n'est pas amoureuse de Corvus...). Corvus, lui, est clairement amoureux de Sophie mais se sent mal à l'aise... Finalement le malaise passe et Corvus et Sophie deviennent amis. Jusque là, je n'ai pas de gros problèmes avec la psychologie de Corvus, mais ensuite, ça se gâte... Après que le prince ait attaqué Corvus en traître, il est sérieusement blessé et Corvus, pour bien faire l'emmène se faire soigner, ce qui mène à son arrestation. Pourquoi ne réagit-il pas ? Il se laisse tout bonnement enfermé sans broncher... Je ne crois pas que le prince, dans son état, puisse grand chose contre lui... Enfin bref, il est enfermé. Ici, les 5 ans d'emprisonnement mérite plus de détails sur l'état d'esprit de Corvus, sa lente descente vers la folie, la rage et l'envie de vengeance. La torture psychologique à laquelle il est soumis est terrible et je trouve que ce passage, certes sombre, mérite plus de détails... De plus, n'oublions pas que Corvus sait parler aux animaux... y a-t-il des rats dans la prison, des oiseaux au dehors ? D'autres moyens pour Corvus pour s'occuper l'esprit après la mort du voleur de chevaux ? Et j'imagine l'odeur d'un cadavre en décomposition... qui ne semble pas du tout déranger Corvus... Quitte à écrire un conte sombre, ne lésine pas... raconte-nous l'enfer de Corvus et sa lente descente dans la folie. A sa libération, le contraste entre la cellule froide et la richesse de la cérémonie de mariage devrait être encore accentuée à mon goût ! Et à ce moment, sauf autre informations, Corvus devrait encore croire que Sophie est de son côté... Pour illustrer le lavage de cerveau, à ce moment Sophie devrait agir, le rabaisser, le renier... Et l'annonce de la mort de son père devrait l'atteindre encore plus. Après son retour à la forge et la découverte du corps de son père (depuis quand est-mort, 5 ans ? Pourquoi personne ne l'a enterré ? Où vient-il juste de se faire tuer...) le voilà complètement brisé et à moitié transformé en animal dont seule la compagnie des corbeaux lui convient. N'oublions pas que Corvus sait parler aux corbeaux, il n'a donc pas besoin de les apprivoiser, il peut se contenter de les inviter au repas... Tu peux également passé plus de temps sur la préparation de l'assaut avec les corbeaux... Une question encore, qui a forgé les deux lames que Corvus utilise ? Est-ce son père ? Est-ce lui ? Bon je m'arrête là pour Corvus, mais tu auras compris que je reste un peu sur ma faim par rapport à sa description et à sa psychologie... 
  • Sophie Sophie est un personnage que je trouve vide et particulièrement influençable, elle manque de caractère... Cela peut bien sûr être attribué au fait que c'est Corvus qui raconte l'histoire et que, de son point de vue, elle est effectivement vide... Mais quand même, on aimerait mieux la connaître... Comment se fait-il qu'elle ait tellement changée durant l'emprisonnement de Corvus, ça n'a aucun sens... et ça demande des explications...
  • Le prince Le prince tombe dans le cliché du puissant idiot et jaloux, c'est dommage. C'est un personnage qui n'a qu'une face et que l'on ne peut pas aimer, comment se fait-il qu'il arrive à épouser Sophie ? Je ne comprends pas... C'est le genre de personne qui savoure sa victoire 5 ans après avoir gagné et qui aurait très bien pu renvoyer en prison Corvus après la mariage, juste pour le rabaisser encore davantage, mais non, il le libère et induit leur perte à tous... Comment le reste de la population peut-il aimer un tel être, je ne sais pas...
  • Le reste de la population Venons-en, au reste de la population qui, au début, aimait bien Corvus et comme par miracle se retourne contre lui de manière unanime lors de sa libération que la plupart doivent savoir injuste ! D'autant plus que Eucuetis a été assassiné sans raison... Je trouve que cette ville a tout à fait méritée de brûler ! Tous des idiots... Je trouve que c'est allé un peu loin dans le cliché, même si c'est le point de vue de Corvus qui est donné ici...


Grammaire, orthographe et style
Pour cette partie, le spoiler contient ton texte et j'ai mis en rouge les fautes d'orthographe, en bleu les erreurs de grammaire et en vert les passages que je trouve litigieux d'un point de vue du style. Les commentaires seront donnés entre parenthèses et en italique (comme ceci)

Avant de rentrer dans les détails, voici quelques remarques générales. Fais attention à la ponctuation, les virgules sont souvent placées de façon pas très naturelle... Parmi les erreurs récurrentes, l'accord des verbes est parfois problématique et peut probablement être corrigé par une lecture attentive... Attention: "sont" n'est pas égal à "son" (trouver en tout cas deux fois...)

Corvus:
 

_________________
Ma fiche le lecture ici.
Hugin
Adepte du stylo
avatar
Masculin
Messages : 101
Réputation Critique : 16
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 20
Localisation : partout (et nul part)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: critique de [Corvus]   Mer 17 Juin 2015 - 10:24

Et bien tout d'abord merci d'avoir pris le temps pour cette critique.

Pour l'orthographe je viens de poster la version corrigée, (celle qui était postée jusqu’à présent était la version "sale" je ne m'en étais pas aperçu toutes mes excuses) les fautes devraient donc être corrigées. pour ce qui est de la ponctuation je ne sais plus, mais je pense reprendre le texte en prenant en comptes tes commentaires. 

Le texte ce veut en effet très sombre (d’ailleurs y a t'il sur ce forum un rating mis en place ? histoire de prévenir les lecteur de ce qu'il peuvent trouver dans les textes ?) pour le but du texte en fait c'est pour introduire le personnage de Corvus pour qui j'ai fait d'autre textes. ici c'est en quelque sorte son background, mais du coup je me demande si c'est judicieux de poster seulement ce texte sans les autre... 

pour le manque de description de certaines scènes c'est parce que c'est un texte minimaliste tu comprend, c'est pour souligner le décalage entre la réalités matérialiste et l'idéale pur et sans compromis.... non bon d'accord en fait j'avais lé fleme ^^' le fait est que c'était mon premier long texte et que je savais pas vraiment si  je faisais trop de descriptions ou pas assez, mais comme je l'ai dit je vais reprendre tout ça Wink

pour le fait que Corvus raconte ça propre histoire c'étais pas prévu en fait, c'est seulement a la fin que je me suis dit "tien et si c’était lui qui racontais !" mais du coup j'ai pas pensé a rajouter des éléments dans ce sens, mais ce sera corrigé. 

"Petite question, d'où vient cet arbre et comment se fait-il que Sophie se retrouve dans la rivière, j'ai pas bien compris..."


Et bien c'est un arbre a coté d'une rivière quoi ^^' et... ben elle se promenais, c'est adossée a l'arbre pour enlever un caillou de sa chaussure et l’arbre et tombé je vois pas ce qu'il y a de si incroyable ^^

sur la structure du conte je vais prendre en compte toutes tes remarque et voir ce que je peut faire avec. 
pareil pour la psychologie des personnages, j'ai pas vraiment d'explication a fournir pour ces manques et ces incohérences. Ce sont les erreurs d'un débutant . Mais les erreurs sont faites pour être corrigée je vais donc m'y atteler. 

Merci encore d'avoir pris le temps de lire et de commenter ce texte (sans conter que t'as pas choisie le plus rapide à commenter ^^')

_________________
" la plume du corbeau est plus forte que l’épée"
Kibelir
Admin
avatar
Masculin
Messages : 194
Réputation Critique : 26
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 32
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: critique de [Corvus]   Mer 17 Juin 2015 - 10:36

J'ai fini l'édition de mon précédent message... tu peux y jeter un coup d'oeil...

J'édite ce message pour te répondre.

Je n'ai pas encore regardée la version corrigée que tu as postée, je ne sais pas quand je prendrai le temps de le faire... Excuses acceptées.

Ne te sens pas obliger de prendre en compte tous mes commentaires, ils sont nombreux et je ne suis pas sûr qu'ils puissent être tous satisfaits en même temps. Certain sont plus des pistes de réflexions...

Il n'y a pas sur ce forum de rating mis en place pour avertir qu'un texte est sombre ou violent. Ce genre de texte sont pour le moment assez rares et la question ne s'est jamais posée. Je pense que les auteurs ont la responsabilité d'avertir s'ils pensent que leur texte peut être dérangeant ou censurable...

Si c'est un texte d'introduction du personnage, alors je comprends mieux. On attend donc la suite...

En effet, ton texte a pas mal des défauts d'un premier texte... Je te conseille de le relire comme si quelqu'un d'autre l'avait écrit et te demander ce que tu changerais... Ce que tu peux aussi faire, c'est le lire à haute voix, tu verras plus facilement les problèmes de rythme et les problèmes de ponctuations si tu forces les pauses correspondant aux virgules...

L'idée que Corvus raconte est une bonne idée, mais ça demande d'adapter un peu le texte, sinon c'est bizarre.

Si je te questionne au sujet de l'arbre, c'est que j'ai du mal à imaginer un scénario réaliste qui mène à la situation décrite... En effet, si c'est Sophie qui s'appuie contre l'arbre et que l'arbre tombe, ce n'est probablement pas un très gros arbre, sinon il aurait tenu... mais dans ce cas il n'aurait pas arraché de grosses mottes de terre en tombant (c.f. le texte...) C'est donc un gros arbre, d'où ma question, pourquoi est-il tombé ? Je ne pense pas qu'une jeune fille de 16 ans ait la force de déraciné un arbre... Du coup, le seul scénario plausible que je peux imaginer est que l'arbre était déjà fragilisé pour on ne sait quelle raison (l'eau à ronger la terre au dessous de l'arbre après une crue de la rivière par exemple...) Du coup, si je continue avec l'hypothèse du petit arbre, qui est selon ton explication la plus probable, puisque l'arbre est en travers de la rivière, celle-ci est donc assez étroite. Comme Sophie se retrouve en difficulté, le débit est probablement important, donc la rivière profonde... Comment donc s'est-elle cassé la jambe ?

Bon d'accord, j'arrête... mais tu vois où je veux en venir, les arbres ne tombent pas sans raison... Tu comprendras que la description de la scène du sauvetage qui correspond au moment où Corvus tombe sous le charme de Sophie est importante pour la suite du récit, tu peux donc t'y attarder. De mon point de vue, c'est plus important que le chant de la mésange...

Enfin bref, les erreurs de débutants sont là pour être corrigées...  wink

_________________
Ma fiche le lecture ici.
Hugin
Adepte du stylo
avatar
Masculin
Messages : 101
Réputation Critique : 16
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 20
Localisation : partout (et nul part)
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: critique de [Corvus]   Ven 19 Juin 2015 - 14:33

je vais peut être pas tout prendre tout prendre, mais si ça peut m'aider a m'améliorer je vais en profiter un maximum ^^ 

ok je vais prendre mes disposition alors.

pour l'arbre dans ma tête tout semblais parfaitement logique, mais maintenant que tu le dit c'est vrais que ça parait un peut bizarre... bref oui je vois, je vais m'y pencher fortement.

_________________
" la plume du corbeau est plus forte que l’épée"
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: critique de [Corvus]   

 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Kearney, Paul] Corvus
» [Harmut, Rosa] Accelération, une critique sociale du temps
» Critique pour "Mystères et Mauvais Genres" Collectif *
» #1 - Critique "Los Bastardos"
» photo critique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-